Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Mise en place de la future macro-région "Alpes"

9 sept. 2014

En 2012 a été engagé le processus d’élaboration d’une stratégie de l’Union européenne (UE) pour la région alpine (SUERA), connue sous le nom "stratégie macrorégionale alpine". A l’instar des macrorégions "Baltique" et "Danube", la macrorégion "Alpes" aura pour but d’orienter la politique de l’UE sur des axes stratégiques communs et spécifiques à un territoire géographique, ces axes étant définis par les intéressés. Il n’est pas prévu à priori de financements nouveaux ou de nouvelles structures de gestion..

Comme la Convention alpine, cette stratégie concerne sept pays, cinq états membres de l’UE (Autriche, France, Allemagne, Italie et Slovénie) et deux états hors UE (Liechtenstein et Suisse). Mais contrairement à la Convention alpine, les régions (48 en tout) sont associées au processus, et la stratégie concernera l’ensemble du territoire de ces 48 régions, pas seulement leurs zones de montagne. L’’État français et les régions concernées (Franche-Comté, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur) sont engagés dans la démarche.

Quid des macro-régions

La stratégie macrorégionale alpine serait axée sur trois axes stratégiques (appelés piliers) prédéfinis lors d’une première série de réunions internationales :

  1. favoriser la croissance durable et promouvoir l’innovation dans les Alpes ;
  2. garantir accessibilité et connectivité pour tous les habitants de la région alpine ;
  3. préserver le patrimoine alpin et promouvoir l’utilisation durable des ressources naturelles et culturelles.

Dans le cadre de la préparation de cette stratégie et de son plan d’action, une consultation du public est organisée par la Commission Européenne. Tout le monde peut y contribuer en répondant au questionnaire en ligne jusqu’au 15 octobre 2014.

Quelle gouvernance pour les macro-régions ?

Le 2 octobre 2014 à Lyon, les membres français du Comité de pilotage de la stratégie macrorégionale alpine (Commissariat général à l’égalité des territoires (ex-DATAR), les régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur) organisent un séminaire interrégional d’information sur la stratégie de l’UE pour la région alpine et de contribution à la consultation publique.
Constatant que le milieu associatif était peu informé de cette stratégie et du processus de consultation en cours, CIPRA et Mountain Wilderness ont convié, le 11 septembre 2014 à 18 h à Grenoble, à la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère, les associations et leurs membres intéressés par ce processus pour une réunion d’information et d’échange.

Au-delà de la définition des axes stratégiques il restera à définir la gouvernance pour leur application ce qui n’est pas encore explicite aujourd’hui. Dans cette perspective CIPRA et Mountain Wilderness demandent à ce que la Convention alpine y soit organiquement associée, de même que les associations environnementalistes européennes.

Cette stratégie sera entérinée par l’Union européenne d’ici la fin de l’année 2014

JPEG - 252.8 ko
Crédits photos
© Jacques Descloitres - MODIS Rapid Response Team, NASA/GSFC

Diffuser cet article :


Partager