Crédits photos

Crédits photo

8 juil - Intervenez en défense du Grand Tétras !

30 juin 2011

Le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire recueille jusqu’au 8 juillet sur son site, les dernières contributions et observations sur un plan d’actions en faveur du Grand Tétras.
oiseau_grand_tetrasLe Grand Tétras est une espèce en déclin : la France est le seul pays d’Europe occidentale à chasser le Grand Tétras (également appelé Grand coq de bruyère) alors que depuis 30 ans, l’espèce a subi un important déclin. Il est d’ailleurs classé dans la catégorie « vulnérable » dans les listes rouges nationales de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).
Selon l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), les effectifs du Grand Tétras en France atteignent seulement 4 000 à 5 500 adultes. Il est présent surtout dans les Pyrénées, mais compte également des individus dans les massifs du Jura, des Vosges et des Cévennes.
Ce gallinacé, oiseau emblématique des Pyrénées, a en 25 ans, subi une perte de 60% de sa population sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne !
Projet de stratégie nationale pour le Grand Tétras
Face à pareille situation, et pressé par quelques associations naturalistes regroupées au sein du Groupe Tétras France, l’État a enfin décidé d’agir.
Un projet de stratégie nationale pour le Grand Tétras, a été publié sur le site du ministère de l’Écologie.
Le but de cette « stratégie nationale » est d’enrayer le déclin des populations.
Vous pouvez agir !
Comme le Groupe Tétras France, rédacteur de cette stratégie nationale pour le Grand Tétras est écarté par l’État, et que c’est le ministère qui la présentera au CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) ; nous vous demandons de participer activement à cette consultation publique.
En effet, si l’on peut se féliciter que le ministère prenne des mesures fortes pour sauver cette espèce et ses milieux, il faut surtout que nous nous mobilisions pour demander que le Grand Tétras soit classé espèce protégée sur l’ensemble du territoire français ; car le ministère qui plie une nouvelle fois, devant la pression de certains, n’envisage pas du tout de faire cesser la chasse de cette espèce.
Avant le 8 juillet,
envoyez un mail dans lequel vous exprimez votre demande que le Grand Tétras fasse partie des espèces protégées en France, à l’adresse que communique le ministère : pna.tetras@developpement-durable.gouv.fr
Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger ce projet de stratégie nationale.

Comptant sur votre mobilisation en masse, car de sa protection dépendra la survie du Grand Tétras,

Diffuser cet article :


Partager