Crédits photos

Crédits photo

Alpes Là ! au Musée Dauphinois

4 juil. 2017

JPEG - 89.9 ko

Depuis les années 1970 la photographie est un objet de musée à part entière, une composante essentielle des collections et des expositions. Le Musée dauphinois de Grenoble entretient de plus longue date une complicité avec l’image et sa photothèque est aujourd’hui reconnue comme l’une des sources iconographiques majeures sur les rapports de l’homme et de la montagne depuis la fin du XIXe siècle. L’histoire des territoires alpins, du pastoralisme jusqu’à l’industrie et le tourisme né de « l’or blanc », défile sur les daguerréotypes, négatifs sur verre, autochromes, vues stéréoscopiques, tirages sur papier salé ou albuminé, albums photographiques, images numériques, conservés par le Musée dauphinois.

Des expositions photographiques sont régulièrement présentées au Musée dauphinois. ALPES LÀ ! s’inscrit dans cette continuité, en confrontant pour la première fois le travail de deux photographes dont le regard sur les territoires d’altitude est à la fois totalement opposé et subtilement complémentaire.

Des pérégrinations d’Éric Bourret sur les massifs alpins résultent des images étranges qui perturbent l’ordre des choses et semblent animées d’un mouvement imperceptible. Ces paysages flottants sont installés pour la première fois à Grenoble.

Des rencontres et de la complicité avec les habitants du Trièves, Emmanuel Breteau a su révéler les portraits attachants de celles et ceux qui vivent en montagne la ruralité d’aujourd’hui.

Par leur exploration, les deux artistes renouvellent tous deux la vision du paysage alpestre et l’appréhension des « gens de l’alpe » d’aujourd’hui.

ÉRIC BOURRET : CARNET DE MARCHE 2015/2016 BELLEDONNE, DÉVOLUY, OISANS, VERCORS

Depuis trois saisons hivernales, Éric Bourret redécouvre les Écrins, le Dévoluy, la Chartreuse et le Vercors. Le photographe marcheur expérimente un mouvement créateur de flou et de devenir qui donne à ses massifs un relief nouveau, un esthétisme neuf et enchanteur.

EMMMANUEL BRETEAU : TRIÈVES - TOURNANT DE SIÈCLE 20 ANS DE PHOTOGRAPHIE AVEC LES HABITANTS

Depuis les années 1990, Emmanuel Breteau arpente les terres du Trièves. Il devient photographe par amour pour ce territoire rural exceptionnel cerné par les massifs du Dévoluy et du Vercors, et pour l’intérêt qu’il porte à ses habitants essentiellement gens de la terre.
Venez découvrir 20 ans de photographie, témoignage poignant d’une période charnière entre XXe et XXIe siècle.

EN SAVOIR PLUS

- L’exposition se tiendra jusqu’au 4 septembre 2017
- Le site internetdu Musée Dauphinois
- Le PDF - 1.7 Mo Dossier de presse de l’exposition

Diffuser cet article :


Partager