Crédits photos

Crédits photo

le recrutement 2019 du Master 2 « Tourisme Innovation Transition » est ouvert

29 avr. 2019

Vous voulez être acteur.e de la transition touristique ?
Le Master 2 « Tourisme Innovation Transition » (TIT) vous propose une approche réflexive, créative et prospective du champ touristique et récréatif. Le recrutement pour la prochaine année est ouvert depuis le 15 avril. Sur fond de changement culturel et technologique, et face aux enjeux climatiques, énergétiques et économiques, les pratiques, les espaces et le statut du tourisme se transforment en profondeur. Cette transition mobilise de nouvelles compétences dans la conception, l’animation, l’observation et l’évaluation des activités, des politiques, des organisations et des territoires.

Le parcours de Master 2 « Tourisme Innovation Transition » s’adresse aux professionnels (agents de développement, chargés d’étude et de mission, consultants, métiers du sport, journalistes), aux militants associatifs, aux citoyens-touristes-voyageurs et aux étudiants en formation initiale qui souhaitent :

  • Approfondir ou mettre à jour leur connaissance du tourisme et des loisirs
  • Compléter une formation initiale en environnement ou en ingénierie
  • Prendre du recul par rapport à une expérience professionnelle et/ou se réorienter
  • Préparer un projet de recherche doctoral
  • Renforcer leur capacité à agir pour transformer le monde du tourisme

La formation en 1 an est orientée vers l’acquisition de références, méthodes et outils pour :

  • (Re)penser les expériences touristiques au regard des enjeux culturels, sociaux, géographiques, éthiques et politiques de l’après-pétrole et de l’après-développement
  • Appréhender la radicalisation du tourisme (sur-tourisme, tourisme de la dernière chance, tourisme d’extinction, tourisme sombre) et les critiques radicales dont il fait l’objet (antitourisme)
  • Comprendre et valoriser les pratiques post-touristiques : migrations d’agrément, pratiques récréatives de proximité, touristification des lieux ordinaires, itinérances, tourisme expérimental, alternatives au tourisme
  • Mobiliser et évaluer les tourismes alternatifs : dissidences récréatives, écotourisme, tourisme responsable, volontourisme, tourismes participatif, créatif et scientifique
  • Concevoir et appliquer des expérimentations dans la transition des destinations et des filières : diversification, réorientation, reconversion
  • Piloter et accompagner le changement dans les métiers du tourisme, du sport et des loisirs : accueil, valeurs et identités professionnelles, formation, pluriactivité
  • Contribuer à la construction d’une plateforme collaborative entre chercheurs, experts, étudiants, professionnels, associations et ONG porteurs d’expériences et de projets.

SPÉCIFICITÉS PÉDAGOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES

L’organisation de la formation en 8 semaines de séminaires groupés rend le cursus accessible aux personnes en activité professionnelle, facilite l’insertion en stage de longue durée et la conduite de missions et recherches de terrain approfondies.

La formation propose plusieurs séquences d’initiation à l’organisation et à la conduite d’ateliers de créativité : tourisme post-carbone, tourisme des interstices, tourisme inversé, remix de sites et espaces...
La rédaction d’un mémoire de recherche permet l’approfondissement d’une expertise dans un large éventail de domaines choisis par les étudiants en fonction de leurs projets et de leurs centres d’intérêt géographiques ou thématiques.
un stage est aussi possible, en entreprise, en collectivité, en ONG ou en laboratoire de recherche : de 1 à 6 mois selon projet et expérience professionnelle.

DÉBOUCHÉS DE LA FORMATION

La formation prépare aux métiers de l’étude, du conseil, de l’animation, de la médiation et de la prospective. Les domaines concernés sont ceux du tourisme, des loisirs et de la transition territoriale, dans les secteurs privé et public : associations, ONG, organisations intergouvernementales, bureaux d’étude, consulting, journalisme spécialisé, collectivités territoriales, services de l’État, structures intercommunales.

POUR PLUS D’INFORMATIONS

- Informations complémentaires sur le master
- Un article référence des échos sciences de Grenoble
-  PDF - 354.1 ko Le communiqué du master 2 TIT
- Pour candidater sur le site de l’université
- Contacts pour information et candidature :
Responsable du master : Philippe Bourdeau - philippe.bourdeau@univ-grenoble-alpes.fr
Secrétaire du master : Lucile Blanc - lucile.blanc@univ-grenoble-alpes.fr

Diffuser cet article :


Partager