Crédits photos

Crédits photo

Préservons le Roc d’Enfer !

9 janv. 2017
RASSEMBLEMENT AU COL RATTI
21 janvier 2017

JPEG - 128.5 ko

La station des Gets se trouve dans une vallée suspendue entre Chablais et Faucigny, en Haute-Savoie. Son domaine skiable s’étend sur les deux versants la surplombant : les Chavannes en face Nord, et le mont Chéry, dont les pistes sont exposées au sud.

L’équipe municipale élue en 2014 souhaite renforcer la liaison entre ces deux secteurs du domaine skiable par la construction d’une télécabine (lire : Les Gets – Projet controversé de liaison entre les domaines skiables). Ce projet a soulevé pas mal d’oppositions du fait de son coût, de son impact paysager, des risques qu’il créerait pour la pratique du parapente. Mais surtout du fait qu’il renforcerait la pratique du ski dans un secteur exposé au sud, et nécessiterait pour être rentable un grand nombre d’aménagements permettant l’enneigement artificiel de ce versant.

En juillet dernier, pour renforcer la justification de cet aménagement, le conseil municipal a validé le principe d’une liaison des Gets avec sa voisine, la station de « La Grande Terche », sur la commune de Saint-Jean-d’Aulps, dans le Chablais, à travers les secteurs du Roc d’Enfer.

Tous ces secteurs sont bien connus des pratiquants de la montagne, que ce soit l’été ou l’hiver. En été, grâce à la réputée traversée du Roc ; en hiver, à skis ou en raquettes, ce sont les incontournables cols de la Basse et Ratti, le tour du Roc, ou la Tête du Replan, qui attirent les randonneurs.
Tous sont sous le charme de ces secteurs offrant des vues à 360 degrés sur mont Blanc et lac Léman, peuplés de mouflons et chamois, marmottes et lagopèdes, tétras lyre, aigle royal, perdrix bartavelle et bien d’autres espèces encore.

Ce coin de paradis risque de disparaître pour faire place à des pistes de ski, des pylônes de télésièges et leurs gares, des gazex, des filets à avalanches... Des pistes à tracer à grand coup de bulldozers et de dynamite.
Ce projet qui cumule les absurdités, semble faire abstraction de l’évolution du climat compte tenu de l’orientation des espaces concernés et de l’altitude du point le plus haut. Il va devoir traverser une zone protégée réserve de faune sauvage depuis 1958, classée « Natura 2000 » en 2006. Il détruirait également la combe du versant nord du col Ratti, une combe magnifique, très sauvage, au caractère alpin qui descend jusqu’au hameau de Graydon (habité l’été). La liaison prévue traverse également un verrou rocheux difficile à franchir à skis, ce qui nécessitera d’énormes terrassements pour y installer une piste.

MOBILISONS-NOUS CONTRE CE PROJET D’UNE AUTRE ÉPOQUE !

RASSEMBLEMENT AU COL RATTI - 21 janvier 2017
A l’appel du « Collectif gêtois », l’association locale de protection de l’environnement et du cadre de vie, un rassemblement de pratiquants à skis et en raquettes (si la neige est tombée d’ici là !) ou à pied est organisé au col Ratti le 21 janvier prochain, pour que tous les amoureux de la montagne puissent manifester leur attachement à ce site magnifique.
Mountain Wilderness soutient cette manifestation et vous invite à y participer en nombre !

Programme :
- Rassemblement au col de l’Encrenaz, le samedi 21 janvier 2017 avant 10h.
- Départ pour le col Ratti.
- Nous nous installerons tous pour former un immense « NON » (vidéos et photos prises par un drone).
- Pic-nic tiré du sac.
- Retour au col de l’Encrenaz, vin chaud, boissons, offertes par le Collectif Gêtois. 
- En savoir plus : www.facebook.com/lecollectifgetois

Diffuser cet article :


Partager