Crédits photos

Crédits photo

Sauvons Le petit Tabuc : l’une des dernières rivières sauvage

31 oct. 2017
JPEG - 366.4 ko
Crédits photos
Le torrent en fin d’été
© Sauvons le petit Tabuc

Le petit Tabuc prend sa source au pied de la montagne des Agneaux, au cœur du Parc national des Écrins. Il se jette dans la Guisane après un parcours de 7km, sur la commune de Monêtier-les-Bains. C’est un des rares torrents alpins vierges de toute infrastructure. Il héberge des espèces remarquables dont les populations dépendent du fonctionnement naturel du cours d’eau : cincle plongeur, campagnols amphibie, truite fario autochtone et sur ses rives de nombreuses plantes rares comme le salix laggeri.

Le cours d’eau du petit Tabuc constitue partiellement la limite de la zone cœur du parc dans la vallée de Serre Chevalier. Il offre le cadre de la promenade la plus fréquentée de la vallée vers le lac de la Douche, porte très prisée du Parc des Écrins ainsi qu’aux randonneurs qui parcourent le GR54 (tour de l’Oisans) et le Grand Tour des Écrins : jusqu’à 100 000 personnes l’empruntent chaque été.

CETTE RIVIÈRE SAUVAGE EST AUJOURD’HUI EN DANGER !

En effet, elle est gravement menacée par un projet de microcentrale de la société EDSB, dont la réalisation constituerait une atteinte très grave à ce patrimoine naturel collectif.

La construction de la conduite forcée et l’exploitation de la microcentrale entraîneront des dommages inévitables sur l’écosystème :

  • Très forte diminution du débit du cours d’eau sur la plus grande partie de son lit situé hors de la zone cœur du Parc des Écrins.
  • Destruction d’une partie de la flore rare, privée de ses réserves en eau et du taux d’humidité auquel elle est adaptée.
  • Modification de la faune, de la flore et du milieu aquatique dans un cours d’eau en très bon état écologique et dégradation inévitable de cet état.
  • Ambiance paysagère fortement perturbée.

Sur ce sujet, nous vous invitons à lire notre récent article portant sur la question des micro-centrales sur les rivières sauvages.

Pour dénoncer ce projet d’aménagement irraisonné,
VOUS POUVEZ SIGNER LA PÉTITION : SAUVONS LE PETIT TABUC

EN SAVOIR PLUS

- www.sauvonslepetittabuc.blogspot.fr
- La pétition Sauvons le Petit Tabuc
- Contact : sauvonslepetittabuc@gmail.com

Diffuser cet article :


Partager