Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Braconnage du loup en Haute-Savoie : Mountain Wilderness France rappelle son attachement au respect des lois protégeant les espèces animales.

5 avr. 2009

Un braconnier de Haute-Savoie, accusé d’avoir abattu un loup au Petit-Bornand a été déféré devant le juge d’instruction de Bonneville le 15 février 2009.
Mountain Wilderness France rappelle que le loup est une espèce protégée en France, et qu’il ne peut être tué que dans le cadre d’une dérogation prévue par arrêté ministériel, ce qui n’est pas ici le cas. MW France demande que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur, toute faiblesse de la justice ne pouvant qu’être interprété comme une approbation tacite pour ceux qui considèrent que les lois n’ont pas à faire entrave à leurs intérêts, convictions ou superstitions particuliers.
MW France demande qu’un effort particulier d’information soit fait en direction des populations qui côtoient le loup, et tout particulièrement en direction des chasseurs, afin d’établir la réalité des l’impacts respectif de l’homme et du loup sur le milieu naturel. MW France soutiendra toute action destinée à améliorer la perception de la place des prédateurs dans l’équilibre des espèces et des écosystèmes, et à faire connaître la loi s’appliquant aux espèces protégées.

Diffuser cet article :


Partager