Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

CIPRA France : poursuivre la pédagogie du changement

14 avr. 2011

CIPRA France renforce son bureau pour mieux porter les enjeux de la montagne de demain
Au bout de son second mandat (non renouvelable celui-ci), Patrick Le Vaguerèse, président de 2004 à 2011, a laissé sa place à l’occasion de l’assemblée générale de CIPRA France le 7 avril dernier à Grenoble. C’est à son impulsion que l’ONG doit d’avoir pris un rôle de premier ordre dans l’appréhension des enjeux qui se posent aux territoires de montagne en ce début de 21e siècle.
aBoulogneAlain Boulogne, maire des Gets de 2001 à 2008 et expert en tourisme, accède à la présidence de Cipra France. A ses côtés, le bureau exécutif renforce ses compétences autour de :
- Michel Chamel, trésorier, ingénieur physicien, représentant la FFME,
- Hélène Denis, vice-présidente chargée des relations internationales, économiste, représentant la FFCAM,
- Michel Jacquinod, vice-président aux espaces naturels, chercheur au CEA, vice-président du Parc naturel régional de Chartreuse,
- Pierre Moreau, vice président chargé du dossier Transport, chef d’entreprise,
- Roger Caracache, conseiller délégué au Réseau de communes « Alliance dans les Alpes », ancien maire,
- et Patrick Le Vaguerèse, président d’honneur, ingénieur, vice-président de Mountain Wilderness France.
Dans le droit fil de ce qui a été fortement impulsé ces dernières années, CIPRA France veille à la mise en œuvre d’un développement raisonné des Alpes sur la base des protocoles de la Convention alpine. La dimension européenne de la CIPRA en fait sa véritable valeur ajoutée.
Des dossiers aussi forts que le transport des voyageurs et des marchandises, la pression foncière, l’autonomie énergétique, le changement climatique, sur un territoire fragile sont les grandes préoccupations du moment pour mieux vivre dans les Alpes.
Contact : france@cipra.org | +33 (0)4 76 42 87 06

CIPRA, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes est une organisation faîtière non gouvernementale dotée de représentations nationales dans les pays alpins. Elle regroupe plus de cent associations et organisations de sept pays alpins. Elle travaille à un développement durable dans les Alpes, oeuvrant à la préservation de l’héritage culturel et de la nature, de la diversité régionale, ainsi qu’en faveur de solutions transnationales répondant aux problèmes rencontrés dans l’espace alpin.
CIPRA France est le Comité français de la CIPRA. Il est présent dans le paysage montagnard français en participant notamment à de nombreux groupes de travail, colloques et réunions, débats publics et auditions. Son activité est basée sur les dynamiques de réseau pour construire et entretenir des partenariats avec des acteurs diversifiés.
Mountain wilderness france est membre de CIPRA France.

Diffuser cet article :


Partager