Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Convention "escalade" du Parc national des Ecrins

9 juil. 2004

Devant les abus d’équipement de falaises de haute montagne et les menaces d’aseptisation des grands itinéraires classiques, le Parc national des Ecrins s’est ému. Il n’était pas le seul, Mountain Wilderness avait pris le problème à bras le corps en organisant un colloque sur ce thème à La Bérarde, le 17 août 1991. Le CAF recommandait le respect du terrain d’aventure, et la FFME avait renoncé à un plan départemental d’équipement conçu au niveau de l’Isère.

La convention qui a été signée entre le Parc et différents partenaires est un coup de frein brutal à l’équipement anarchique de la montagne. Certes, elle est le résultat d’un compromis et peut ne pas satisfaire ceux qui auraient préféré un retour à la case départ.

Comment, cependant, ne pas voir les résultats positifs qu’il est possible d’obtenir de ce texte ? Le jour de la signature, le président de la compagnie des guides de l’Oisans proposait tout simplement de procéder à l’enlèvement des câbles de la traversée de la Meije, et à leur remplacement par un ensemble de pitons d’assurage entre la brèche et la Dent Zsigmondy. Nous ne pouvons qu’applaudir.

C’est à nous qu’il revient de faire vivre cette convention, de favoriser son utilisation à des fins de sauvegarde de la haute montagne.

 

image
Information sur la Convention affichée au Pré de Mme Carl

> Le texte de la Convention

Eté 2004 : la Convention s’étend à l’ensemble du Parc des Ecrins.
> Les consignes aux équipeurs

Diffuser cet article :


Partager