Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Croisière Blanche : la sphère politique se prononce

20 janv. 2005

Au moment même ou nous interrogeons les élus haut alpins dans une lettre ouverte, deux partis politiques se sont prononcés contre la Croisière Blanche et appellent à participer à la manifestation contre la Croisière Blanche.

document pdf Le Communiqués des Verts 05

Verte opposition à la Croisière Blanche : 4 jours de vacarme pour un développement mercantile et des nuisances durables

Les Verts 05 renouvellent leur soutien au collectif des opposants à la « Croisière Blanche », en vue de la nouvelle édition de cette manifestation qui doit se dérouler dans le Champsaur et le Valgaudemar du 25 au 28 janvier 2005.

Bien sûr, les organisateurs de ce rassemblement motorisé assurent faire le nécessaire pour que les participants respectent les consignes données afin de limiter les dommages inhérents au passage d’environ 400 véhicules tout terrain dans des milieux écologiquement sensibles. Mais les Verts estiment qu’il n’est pas sérieux de limiter les dégâts aux seules dégradations éventuelles de routes et chemins.

L’impact véritable de la « Croisière Blanche » est en fait tout autre.

Il est bien sûr local, avec forces nuisances sonores, dérangements de faune, pollutions atmosphériques...

Mais il est aussi global ! Assimilée à un « Dakar des neiges », et fortement médiatisée, la « Croisière Blanche » véhicule les mêmes images et les mêmes conceptions des rapports entre l’homme et la nature.

A une époque où la planète est de plus en plus maltraitée, où le réchauffement planétaire s’accentue et où la consommation de pétrole explose, il est irresponsable ­ -voire criminel- de promouvoir, légitimer et banaliser ainsi les pratiques de tourisme motorisé en pleine nature.

Au grand bonheur du lobby automobile, les usages des 4x4, quads et autres motoneiges sont en constante augmentation, toute l’année, en tous lieux. Les randonneurs et montagnards en recherche de cette nature préservée et silencieuse, louée par les dépliants touristiques, en savent quelque chose... tout comme les animaux constamment dérangés.

Quand aux bénéfices économiques avancés par les organisateurs -qui prétendent ainsi faire vivre une vallée- ils sont largement surestimés, et jamais mis en regard des véritables dommages occasionnés.

Contrairement à ce que ces mêmes organisateurs déclarent, les Hauts-Alpins s’affirment de plus en plus nombreux à refuser cette façon irresponsable de concevoir le « développement » de leur département.

Les Verts 05 souhaitent que les véhicules tout-terrains soient réservés aux usages pour lesquels ils sont utiles et indispensables. Ils demandent aux pouvoirs publics de prendre les dispositions nécessaires pour réduire ces pratiques et ainsi traduire en actes concrets leurs engagements en matière de protection de la nature, de réduction des pollutions et de maîtrise de l’énergie.

Nous appelons tous nos adhérents et sympathisants à participer au rassemblement qui se déroulera le samedi 22 janvier dés 9H30 sur l’esplanade de la paix à Gap.

Hervé Cazajous
Porte parole des Verts 05

document pdf Le communiqué de la Fédération des Hautes Alpes du Parti Socialiste

Croisière Blanche : trop, c’est trop !

Les socialistes haut alpins s’inquiètent devant l’utilisation croissante de véhicules à moteur à des fins de loisirs, en montagne. Ils s’opposent à toute manifestation encourageant cette pratique et plus particulièrement à la "Croisière Blanche".

A cette occasion en effet 400 véhicules à moteur parcourent les chemins et les pistes de notre département : cela constitue une menace grave pour l’environnement, qui fait la richesse de nos territoires.

C’est pourquoi les socialistes invitent la population à participer aux manifestations orgnaisées par le "Collectif pour l’arrêt de la Croisière Blanche et contre les pratiques de loisirs motorisés dans les espaces naturels" le samedi 22 janvier à Gap à partir de 9H30 (Esplanade de la Paix) et à partir de 13H00 (Maison des Associations près de l’Intermarché)

Contact : N. Guerin

Diffuser cet article :


Partager