Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Croisière Blanche : MW interpelle les pouvoirs publics

1er févr. 2007

image

Ce jeudi 25 janvier, au grand dam des organisateurs de l’édition 2007 de la ‘Croisière Blanche’, une vingtaine de militants conduits par le vice-président de Mountain Wilderness France ont bloqué pendant deux heures la circulation des engins motorisés sur un chemin de débardage non autorisé puisque non déclaré !
Depuis des années, les associations de défense de l’environnement réunies au sein du collectif ‘Stop Croisière Blanche’ n’ont de cesse d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur la réalité des nuisances, des débordements et des vocations engendrées par une telle manifestation. Présentes sur le terrain au cours des éditions précédentes, ces associations ont observé régulièrement des entorses au cahier des charges imposé par l’autorité préfectorale, pourtant fort peu contraignant. Cette année, ils entendaient convaincre leurs interlocuteurs du bien-fondé de leurs protestations.
Voilà qui est fait : preuve est aujourd’hui faite devant huissier que les organisateurs n’hésitent pas en toute connaissance de cause à orienter les participants en dehors des itinéraires déclarés en préfecture et que le strict encadrement de cette « randonnée touristique motorisée » est un leurre. Ainsi est apportée symboliquement la preuve, comme s’il en fallait, qu’aucune loi, aucune autorité ne parvient à dissuader certains motoristes de satisfaire « librement » leur passion de la mécanique, fût-ce au prix de nuisances majeures pour notre environnement naturel et humain.
Les organisateurs de ces rodéos se font un devoir de satisfaire les exigences de leur clientèle, à savoir le droit de « circuler librement » et de « sortir des sentiers battus ». La question est ainsi clairement posée, bien au-delà du Champsaur : les pouvoirs publics accepteront-ils longtemps encore de leur accorder les dérogations qu’ils réclament et dont ils savent manifestement s’affranchir ?
Nous avons d’ores et déjà écrit au préfet des Hautes-Alpes dans ce sens.

Sur le même sujet, lire : "Pourquoi la Croisière Blanche doit s’arrêter"
image
http://www.patagonia.com> img

Diffuser cet article :


Partager