Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Disparition de Pierre Chapoutot

23 janv. 2006

Pierre Chapoutot est mort dans une avalanche, dans le massif de la Lauzière, vendredi 20 janvier 2006.
Très connu et apprécié dans le monde de la montagne, il était l’auteur de nombreuses premières dans le massif des Ecrins.
Ce que l’on sait moins, c’est qu’il fut l’un des premiers alpinistes à se mobiliser pour la défense de la montagne. Il fut notamment, avec Charles-Noël Berrehouc, l’organisateur de la manifestation d’opposition à l’opération "Grande Bouffe" à Chamonix en 1975, et rédacteur de la chronique de protection de la montagne dans la revue La Montagne et Alpinisme dans les années 70, au sein de l’équipe Bocognano. Il s’y était illustré par un article au titre provocateur, "Quand sautent les téléphériques". Puis, en post-face à son livre "En Savoie" paru chez Glénat en 1985, il avait livré une analyse remarquable sur l’utilisation de l’espace montagnard, doublé d’une diatribe à l’encontre des promoteurs de stations de ski. Il était présent aux manifestations organisées par Mountain Wilderness à Val Thorens et à Celliers, lors des débuts du mouvement, et à maintes reprises a versé sa contribution –parfois critique vis-à-vis de MW– au débat sur la sauvegarde de la wilderness.
Aujourd’hui, Mountain Wilderness s’associe à la douleur de sa famille, et lui présente les sincères condoléances de l’ensemble du mouvement.

François Labande

Diffuser cet article :


Partager