Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Héliski : un témoignage édifiant

22 févr. 2008

Voici ce que nous
venons de recevoir par le biais de la page contact de ce site Internet :

crashhelico.jpg
« Ce Dimanche 17
Février à Avoriaz (Haute Savoie) ; beau temps, belle neige, et le vrombissement
continuel des hélicoptères déposant des skieurs sur la frontière suisse.
Vers 15 heures, dans le secteur de la combe de la "Chavanette", un
bruit sec comme un coup de fusil suivi par un long grincement métallique. Un
hélicoptère descend à la verticale et à toute vitesse. Il se pose en
catastrophe au fond de la combe, laissant une trainée de quelques mètres dans
la neige. Il s’arrête le nez planté dans la neige et la queue en l’air. Les
personnes à bord descendent précipitamment et, heureusement sans dommage.
Une heure après,
l’hélicoptère (de type Ecureuil, couleur blanche) est toujours au même endroit.
Je l’ai pris en photo par en dessus mais la photo n’est pas nette. Etant comme
vous fortement opposé à l’héliski, je peux faire les observations suivantes :
cet incident qui aurait pu mal tourner pourrait servir à montrer que
l’héliportage n’est pas seulement polluant mais peut etre aussi dangereux pour
ses participants et les skieurs en dessous. Par ailleurs, est-ce que les
exploitants de l’appareil vont bien signaler l’incident à la Direction Générale
de l’Aviation Civile ou chercher à le camoufler ?
Voilà ; je vous
envoie cette info au cas où elle pourrait servir à votre cause.
Bien à vous, et
merci pour votre combat pour une
montagne avec moins de nuisances. »

Est-il besoin de
commentaires ? Rappelons cependant que l’héliski est interdit en France, mais
que certains professionnels contournent la loi, qui interdit la dépose à des
fins de loisirs, en assurant des déposes sur des sommets frontaliers ou en
faisant de la reprise en bas de hors-pistes...

Sur le même sujet,
nous ne pouvons que vous inviter à lire le dossier "Héliski - Une pratique
anachronique", signé par Leïla Shahshahani dans le Montagnes Magazine
n°326 de février 2008.

Diffuser cet article :


Partager