Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

"Je te baptise... QUADVILLE !"

8 juil. 2005

http://www.mountainwilderness.fr/in...

image

image

image

Discours prononcé par Christophe Roulier à l’entrée de Valloire le 3 juillet 2005, à l’occasion de la Transvalquad

« En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par les associations aujourd’hui présentes à Valloire, Valloire Nature et Avenir, Vivre en Maurienne, Mountain Wilderness France, CIPRA-France, la Foncière de Valmeinier, La Harde, Vivre en Tarentaise, Paysages de France, la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne et la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature,

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par :
- les Lagopèdes, les tétras, les chamois, les cerfs, les marmottes priés d’aller voir ailleurs durant quelques jours,
- les zones humides ravagées par les scatos venus se rouler dans la boue,

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par :
- les habitants du Bangladesh, des Maldives, qui voient leurs territoires noyés par la montée des eaux due au réchauffement climatique,
- les enfants Nigériens aux ventres gonflés par la malnutrition qui subissent la sécheresse depuis deux ans,

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par :
- les paysans Français qui voient leur culture sécher sur pied,
- les Grenoblois, les Chambériens, priés de rouler au pas, de rester enfermé chez eux, de ne pas faire d’effort pour ne pas subir les effets de la pollution...

En vertu de ceux là, je débaptise Valloire, naguère joli village à l’air pur, car ses responsables se moquent de lui et de la planète.

QUADVILLE est né. »

image
http://www.patagonia.com/enviro/mai...

Diffuser cet article :


Partager