Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Kurt Diemberger

17 févr. 2004

JPEG - 10.9 koLa personnification de l’himalayisme historique... Diemberger est le seul homme vivant à avoir fait les premières de deux sommets de plus de 8000 mètres... Il a grimpé avec Hermann Buhl, qu’il accompagnait lorsqu’il a disparu à travers la corniche sommitale du Chogolisa... Il a également gravi le K2 lors de l’été 86, qui a vu une hécatombe se produire sur ses pentes. Sur les 27 alpinistes qui atteignirent le sommet, 13 en sont mort, dont sa compagne Julie Tullis... Lui même ne s’en est sorti que d’extrême justesse, après plusieurs nuits de bivouac précaires à très haute altitude.

Kurt Diemberger, en plus d’un excellent alpiniste, est le cinéaste "le plus haut du monde". Il a ramené films et photographies de chacune de ses ascensions.

L’un des alpinistes à l’origine de Mountain Wilderness, il a été élu garant au congrès de 1987. Militant pour la protection des grands sites montagneux du monde, il a participé en 1996 aux manifestations appelant à la création d’un parc international du Mont-Blanc et plus récemment au programme "Dolomites, monument du monde" de Mountain Wilderness.

Principales réalisations
Tirés d’un palmarès exceptionnel, les ascensions de sommets de plus de 8000 m : 1re du Broad Peak, en compagnie d’Hermann Buhl (1957), 1re du Dhaulagiri (1960), Makâlû et Everest en 1978, Gasherbrum l’année suivante, retour au Broad Peak en 84, puis K2 en 86.

Diffuser cet article :


Partager