Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

L’avenir de nos montagnes entre les mains de passionnés

28 mars 2012

bandeau-suites-appel-valence
par Pauline Lévêque, Stagiaire « Zones de tranquillité » - Mountain Wilderness
 
Jeunesse étudiante, jeunesse tout court, habitants et visiteurs des montagnes soyez pleins d’espoir, l’avenir de nos montagnes est entre de bonnes mains !
Les nôtres tout d’abord, car l’Appel est lancé, nous est lancé ! Et nous sommes tous invités à prêter main forte pour créer ensemble l’avenir que nous souhaitons voir dans nos montagnes dès demain et pour très longtemps.
Celles d’un groupe d’experts passionnés ensuite. Eh oui. Oubliez cette image des réunions costards cravates, « technocrates », cafés, ton lancinant, etc. A l’ordre du jour c’est « refaisons le monde ! », le monde de nos montagnes. Nous en rêvons, il le feront ! Décideurs, élus, présidents et directeurs d’associations diverses et variées, pleins d’énergie, les cerveaux en effervescence, les yeux qui pétillent et les envies révolutionnaires qui brûlent. Fini les méthodes rigides qui étouffaient les aspirations lumineuses des uns et des autres. Place à la désorganisation, à la liberté d’expression. Porte ouverte à l’imagination fructueuse et passionnée.
En ce vendredi 9 mars 2012, réunis autour d’une table ronde à Valence, une troupe de politiciens barbus ou non, écolo ou non, des personnalités diverses et variées aux idéologies parfois divergentes, s’accordant pourtant toutes sur un point : nos montagnes méritent mieux. Nous avons jusque-là fermé notre regard sur leurs mille et une qualités et il est temps d’ouvrir les yeux, de créer ensemble cet avenir durable tels des artistes pleins d’amour pour leur œuvre prête à traverser les siècles.
Ils l’ont décidé, c’est en faisant appel à nous tous, à nos envies de ressourcement, de spiritualité, d’élévation, mais aussi de vie juste, équitable et durable sur nos précieux territoires, que nous pourrons « ouvrir le champs des possibles » et réinventer la montagne. Les rendez-vous « bières et montagne » doivent naître pour faire émerger vos idées les plus folles et créatrices d’un avenir harmonieux. La place du citoyen - la vôtre ! - dans la démarche de l’Appel est prépondérante.
« Nous devons construire ensemble un nouveau modèle qui ne soit pas celui du clientélisme ». Démontrer notamment que ce modèle n’est pas celui qui crée de la vie et de l’économie durable sur les territoires. Nous devons faire la preuve du vivant dans ces montagnes, valoriser et dynamiser la culture montagnarde et en montagne. Et pour ce faire, il nous faut « combiner : information, implication citoyenne, réflexion interne, évaluation et empirisme, créativité et utopie ! ». Voici les mots, les thèmes à l’ordre du jour. L’utopie. Depuis quand parle-t-on d’utopie dans une réunion de ce genre ? Et bien si, croyez-le ou non, ceux-là en sont remplis, les têtes en effervescence.
Amoureuse de la montagne et étudiante en développement territorial montagnard, j’ai été submergée d’aspirations par cet élan politique neuf et dynamique vers un avenir qui « me parle ».

Diffuser cet article :


Partager