Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La chaîne des monts Tian inscrite au Patrimoine mondial

31 juil. 2013
JPEG - 227.1 ko
Crédits photos
Jengish Chokusu (7439 m)
© Chen ZHAO

Sur la recommandation de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la chaîne de montagnes des monts Tian (Tianshan), au Xinjiang, en Chine, a été déclaré site naturel au Patrimoine mondial de l’humanité, lors de la réunion du Comité du patrimoine mondial qui s’est à Phnom Penh, au Cambodge.

Cette décision se base sur les paysages exceptionnels de la région, ainsi sur les écosystèmes de montagne au sein du climat continental aride d’Asie centrale. Les reliefs et les écosystèmes des Tianshan du Xinjiang s’étendent des zones altitudinales très diverses, de 1 500 m à 7 439 m d’altitude (au Jengish Chokusu, anciennement pic Pobedy).

Situés dans la partie orientale de la chaîne de montagnes des monts Tian, qui s’étend sur 2 500 km, à travers quatre pays, la Chine, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Kirghizistan, les monts Tian du Xinjiang présentent des contrastes marqués entre les zones de montagne et les vastes déserts d’Asie centrale, et entre les pentes sèches, au sud, et celles beaucoup plus humides au nord. Avec 6 070 km2, la zone inscrite au Patrimoine mondial représente les deux tiers de la superficie totale de la chaîne.

Elle abrite une diversité exceptionnelle d’espèces, dont 94 plantes reliques, datant de l’ère tertiaire, 477 espèces rares et menacées et 140 plantes et animaux endémiques.

Diffuser cet article :


Partager