Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La charte du Parc national des Écrins : un projet séduisant qui doit encore faire ses preuves

1er déc. 2010

Par la section Écrins du Syndicat national de l’environnement
---

Parc national des EcrinsDans le contexte de l’élaboration de la charte du Parc national des Ecrins, on pouvait craindre que les intérêts locaux, majoritaires au conseil d’administration, prennent le pas sur les enjeux nationaux et internationaux, et que la charte se vide de toute exigence pour séduire les communes concernées. Le premier document faisant l’objet d’une consultation paru dernièrement lève le doute : l’ensemble des mesures envisagées reste fidèle aux grandes orientations d’un parc national. Toutefois, il faudra attendre les « décrets d’application » et le plan de travail, pour juger de la réelle efficacité environnementale, économique et sociale de ce projet de territoire.

Par contre, la mise en œuvre et l’animation de cette charte exigeront un supplément de travail et de ressources financières, ce qui en cette période de rigueur, de réduction du nombre de fonctionnaires et des budgets des établissements publics, se fera sans doute au détriment des missions fondamentales de cet espace protégé (animations, suivis scientifiques, aménagement, surveillance).

Enfin, cette charte prévue pour 15 ans contient des modalités d’application de la réglementation dans le cœur du parc, modalités autrefois présentes dans le décret de création. Elles concernent entre autres la cueillette, certains travaux, la circulation motorisée, la circulation des personnes, le survol non motorisé, les activités sportives, l’activité dans les hameaux.

Il conviendra d’être très vigilant lors de l’enquête publique sur ces aspects réglementaires, afin qu’ils restent conformes au caractère et aux enjeux d’un parc national.

Diffuser cet article :


Partager