Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La Présidente de "Vivre en Maurienne" mise en garde à vue

4 juil. 2005

La Présidente du Comité anti-pollution "Vivre en Maurienne" a été mise en garde à vue, vendredi 1er juillet 2005, sur dénonciation. Le crime de cette militante exemplaire des droits de l’homme et de l’environnement est d’avoir fait disparaître avec ses amis quelques-uns des panneaux de publicité commerciale de la société d’organisation de la "Transvalquad", grande foire annuelle aux quads à Valloire, et plus grande manifestation polluante de Maurienne. Alors que depuis des années, la "Transvalquad" encourage les transgressions à la réglementation routière, à la loi sur l’eau, à la loi sur les milieux naturels, c’est finalement une écologiste qu’on fait arrêter.

 

index.php?option=com_content&ta...

La garde à vue d’une opposante à la "Transvalquad" fait suite à la condamnation (sans doute en appel) du maire de Valloire par le Tribunal de police de Saint-Jean-de-Maurienne, pour une affaire de motoneiges. Cet élu est connu pour être un fervent partisan des pratiques de loisirs motorisés en montagne, et un ardent promoteur de la "Transvalquad".
Simple coïncidence ?

Diffuser cet article :


Partager