Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La raison l’emporte dans le Mercantour

28 janv. 2009

Il y a quelques jours, lors d’une des nombreuses réunion de concertation organisées autour du projet dit des « Balcons du Mercantour », le Conseil général des Alpes Maritimes a enfin cédé à la pression exercée par les opposants, Vigilance Mercantour en tête.
mercantour2En effet, depuis le début des travaux (fin août) un collectif d’opposition au projet présenté par M Estrosi s’activait pour éviter le pire. De multiples réunions de concertation ont eu lieu auxquelles nous avons participé. Ainsi, nous avons largement contribué à la mise sur pied d’un projet de remplacement ne nécessitant ni création de nouveau linéaire de sentiers (il utilise ceux qui existent déjà, en Italie notamment), ni construction de refuges, et favorise l’économie locale en prévoyant le passage de l’itinéraire dans les villages.
Nous nous réjouissons que nos appels aient été entendus par les promoteurs des « Balcons du Mercantour » : "Vos choix seront respectés. Nous allons travailler le temps qu’il faudra pour concilier deux objectifs, la préservation de la qualité environnementale du massif et le développement du haut pays" a promis Eric Ciotti (nouveau président du Conseil général des Alpes Maritimes) au collectif.
Articles précédents sur ce sujet :_ Projet « Balcons du Mercantour »
Non au massacre du Mercantour _

Diffuser cet article :


Partager