Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La suisse n’aura pas son nouveau "4000" ...

7 mai 2014

Janvier 2007, MW International se mobilise contre le projet d’aménagement du Petit Cervin, à Zermatt, sur lequel était « prévu de construire, au-dessus d’une grande plateforme, une énorme tour de 117 mètres de haut, visible de toutes les Alpes, équipée d’un restaurant, d’un hôtel, d’un centre commercial et de services de tout type, qui pourraient être atteints avec un audacieux nouveau téléphérique amélioré. Une tour qui dominerait les glaciers et constituerait un nouveau haut lieu du tourisme spéculatif. » (lire ici).

Une campagne de carte postale était lancée pour éviter ces travaux pharaoniques, dont le but avoué était de doter la Suisse d’un sommet de 4000m supplémentaire ! Indépendamment des dégâts liés aux travaux sur le Petit Cervin, déjà aménagé, ce sont tous les paysages alentours qui auraient subit l’impact visuel (lire ici).

MW Suisse et ses partenaires associatifs (Pro Natura, WWF, etc.) n’ont pas lâché le morceau et l’ont finalement emporté : le plan de zone du Petit Cervin, homologué ce mois d’avril 2014 par le Conseil valaisan, interdit les constructions et les installations au-dessus de 3’840 mètres d’altitude, soit juste sous le sommet de la montagne, admettant ainsi que le sommet devait demeurer libre de toute construction et installation.

Diffuser cet article :


Partager