Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La transition touristique engagée par les Queyrassins

2 avr. 2019

JPEG - 161.5 ko

Le Queyras est un territoire en transition, on s’y questionne sur le présent et sur l’avenir. Le vendredi 15 mars, Mountain Wilderness a invité les acteurs du territoire à réfléchir ensemble sur les enjeux touristiques.

Organisé sous forme de « World Café », l’après-midi s’est articulé autour de 4 grandes questions :

  1. Qu’est-ce que le tourisme en Queyras aujourd’hui ?  ;
  2. Quel tourisme souhaitable pour le Queyras demain ? ;
  3. Pour y arriver, qu’est ce qu’il nous faut ? Sur quoi peut-on s’appuyer ? Qu’est-ce qu’il nous manque ?
  4. Comment se mettre en chemin/en action ? Qu’est-ce qui est à notre portée, et que l’on peut faire avancer dès aujourd’hui ?

Cette réunion a fait suite au séminaire de décembre 2018, à Autrans qui engageait ce travail de réseau d’acteurs pour avancer sur les enjeux de la transition du tourisme qui regroupait des acteurs de la montagne. Ce réseau s’est notamment fixé l’objectif de répondre aux missions suivantes :

  • INTERAGIR entre les acteurs de la montagne et du tourisme. Sans cette communication et ce partage rien ne peut se créer de manière pérenne ;
  • ASSOCIER également les acteurs « traditionnels », notamment les acteurs du ski, et collaborer avec eux ;
  • RENOUER L’EXPÉRIENTIEL AUTOUR DE L’HUMAIN, plutôt que sur les infrastructures « hors-sol », détachées de leur milieu, des socioprofessionnels locaux et des habitants.

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le Queyras, territoire authentique et préservé, se trouve face à des enjeux touristiques liés aux modifications structurales du territoire. Comme partout, le climat change, la neige se fait de plus en plus rare et les structures économiques saisonnières sont déséquilibrées.

Le vendredi 8 mars, 40 acteurs politiques, institutionnels et économiques se sont mis autour de la table pour échanger. Le Queyras est caractérisé par son potentiel, sa territorialité et de puissantes forces : un patrimoine préservé, une vie sociale active, des idées foisonnantes. C’est un territoire d’innovation ou les opportunités sont multiples puisque tout est à (ré)inventer. C’est un bon territoire pilote pour une montagne en transition. Le changement climatique n’est pas une menace si on en fait une opportunité !

PISTES DÉGAGÉES

La matinée a été riche en réflexions et voici les pistes principales qui ont été abordées :

  • Le Queyras doit rester une montagne à vivre. Pour cela, il faut permettre un accès à ce territoire aux personnes qui veulent l’habiter sur du long terme (emploi, logement) ;
  • Il faut favoriser la montagne 4 saisons et permettre une offre touristique tout au long de l’année ;
  • Dans le contexte actuel, il est primordial d’investir dans l’humain, les activités artisanales, de découverte du territoire et non dans des infrastructures touristiques lourdes de conséquences et peu durables ;
  • Donner la parole aux habitants à l’année, les inclure dans le débat public et les accompagner dans leurs initiatives. Cela peut passer par un système de démocratie participative à l’échelle des communes ;
  • On ressent une réelle volonté de transition. Un médiateur/facilitateur permettrait aux acteurs de passer de la volonté d’agir à l’action.

POUR ALLER PLUS LOIN

- Engager la transition touristique en montagne
- Montagne à vivre

Diffuser cet article :


Partager