Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Le 1er "Enduro Extrême" des Vosges n’aura pas lieu !

4 févr. 2015

Fin novembre 2014, nous étions alertés à travers notre réseau de veille "Silence !" de l’organisation prévue en mars prochain d’une manifestation de motos enduro dans les Vosges : le "1er enduro extrême : LA VOLONTAIRE".
Selon le site de l’organisateur, 2 à 300 participants devaient s’élancer au départ de Remiremont sur 200 km de chemins et sentiers, mais aussi à travers "pierriers et bourbiers en tout genre pour une arrivée de nuit après des heures de roulage".

Nous avions alors relayé cette alerte auprès des associations vosgiennes avec lesquelles nous travaillons sur la question des loisirs motorisés. Elles ont pu faire l’analyse des parcours envisagés, et soulever auprès des maires concernés et de la préfecture les enjeux environnementaux menacés par cette manifestation : une majorité du parcours se déroulait en milieu naturel ou sur sentiers et chemins non ouverts à la circulation.
De plus celui-ci était envisagé à proximité de plusieurs sites Natura 2000, ce qui imposait une évaluation d’incidence.

Aux vu des enjeux, les services de l’État et décidé de ne pas autoriser cette manifestation. (lire l’article "La Préfecture des Vosges interdit l’enduro extrême « la Volontaire » !")
Les patrimoines naturel et culturel du massif des Vosges sont de première importance, ce qui a justifié la mise en place d’un parc naturel régional, mais le massif de Vosges est aussi une montagne qui subit une pression humaine impressionnante. C’est une bonne chose que la pression supplémentaire de cette manifestation motorisée lui soit épargnée.

- Pour aller plus loin, lire notre dossier spécial « Vosges » : Revue 87 - Regards croisés sur les Vosges

Teaser Enduro Extrême - La Volontaire

Diffuser cet article :


Partager