Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Le Français qui a le plus marqué la montagne au XXe siècle

9 avr. 2008

A l’occasion du SAM 2008 (Mondial de l’Aménagement en Montagne), qui se
tiendra à Grenoble du 23 au 25 avril, la revue Montagnes Leaders organise
l’élection du "français qui le plus marqué le XXe siècle dans le
développement des hautes régions."

Émile Allais, Laurent Boix-Vives, Georges Cumin, Jean Pomagalski, Jean-Pierre
Sonois… : 25 figures du monde de la montagne française ont ainsi été
proposées aux voix d’un grand
jury constitué des "30 institutions
majeures du secteur", parmi lesquelles l’ANEM, la Direction des Etudes et de
l’Aménagement Touristique de la Montagne, la FFCAM, la Fédération Française
des Industries du Sport et des Loisirs, CIPRA France ou encore le Syndicat
National des Téléphériques de France.

Sollicitée, Mountain
Wilderness a choisi le tiercé suivant : Louis Besson, pour le cadre institutionnel ;
Philippe Lamour —l’homme du Queyras— pour le développement doux ; et bien
sur Paul Keller, pour l’esprit qui souffle des hauteurs.

Diffuser cet article :


Partager