Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Le réchauffement climatique s’invite à l’ISSW 2013

16 oct. 2013

JPEG - 77.2 ko

La 13e édition de l’International Snow Science Workshop (ISSW 2013) s’est tenue du 7 au 11 Octobre 2013 à Grenoble. C’est la première fois que cette manifestation internationale qui vise à promouvoir les échanges entre pratiquants, professionnels de la montagne et chercheurs dans le domaine de la neige et des avalanches se tenait en France.

A l’occasion de la Fête de la Science, l’ISSW 2013 s’est ouvert au grand public et aux écoliers. Météo France, l’Anena (Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches), EDF, Mountain Riders, l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture, anciennement CEMAGREF), et Mountain Wilderness étaient invités à animer des ateliers de découverte sur les thématiques neige et avalanches.

MW a profité de l’occasion pour tenir un stand de sensibilisation au réchauffement climatique en montagne sous le titre « Canons, bulldozers... nouveaux paysages ». En effet, indépendamment des raisons causant ces modifications profondes du climat (et même s’il ne fait plus de doute que l’Homme y est pour quelque chose), les conséquences sur les montagnes sont déjà visibles : diminution de la longueur et du volume des glaciers, éboulements rocheux liés à la fonte du permafrost, périodes d’instabilité de la météo...

Les stations de ski se sont adaptées pour répondre aux aléas climatiques et à la stagnation du nombre de visiteurs : installations d’enneigement artificiel, de sécurisation (déclencheurs d’avalanches, tournes, etc.), terrassement des pistes, course à l’altitude. Alliés à la standardisation de l’offre, ces adaptations concourent à modifier fortement les paysages et les écosystèmes de montagne, sans qu’on puisse vraiment dire que l’attractivité touristique des sites concernés en soit accrue. Et à certaines altitudes, c’est le problème des friches touristiques auquel nous sommes confrontés.

Basée sur graphiques et photos, notre intervention a permis aux visiteurs d’appréhender une bonne partie du problème. En parallèle à ces ateliers, des projections avaient lieu dans la grande salle d’Alpes Congrès. Parmi les films présentés, un numéro de l’émission « C’est pas sorcier » intitulé « ski et réchauffement climatique : les stations sous les canons » à laquelle MW a participé pour expliquer les impacts directs et induits liés à ces techniques d’enneigement.

SUR LE MÊME SUJET

- La montagne face aux changements climatiques - revue MW n°89
- Les compléments web de cette revue
- Changement climatique 2013 : les éléments scientifiques - Volume 1 du 5e Rapport d’évaluation du GIEC (en anglais)
- Les canons à l’assaut des cimes – Publication technique de Mountain Wilderness sur l’enneigement artificiel
- Neige de culture : État des lieux et impacts environnementaux - Note socio-économique - Rapport du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable
- La montagne, respectons-là - Les installations obsolètes

Diffuser cet article :


Partager