Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Les associations lancent un "appel pour le Mont-Blanc"

20 mai 2010

Le dimanche 9 mai 2010, en ouverture de la conférence française pour la biodiversité, les présidents et responsables au plus haut niveau de douze grandes organisations nationales d’alpinisme et de protection de l’environnement se sont réunis à Chamonix pour relancer avec force les initiatives concernant la protection du Mont-Blanc, le développement durable de son territoire et son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Venant de France, Italie et Suisse, ils ont signé, en présence des élus locaux, un "Appel pour le Mont-Blanc" demandant :
1- La création d’un "Observatoire transfrontalier du Mont-Blanc", avec comme composant le "Thermomètre ", pour mesurer en permanence la qualité du développement durable du Territoire du Mont-Blanc,
2 - La définition et l’approbation d’un "Plan de gestion" du Mont-Blanc,
3 - La présentation du Dossier de candidature Unesco pour le massif du Mont-Blanc.
Depuis presque vingt ans les organisations d’alpinisme et de protection de l’environnement ont pris en main la grande question du Mont-Blanc. Aujourd’hui les conditions sont réunies pour obtenir des résultats concrets avec la collaboration des Communes et des institutions régionales et cantonales.
Au sein du milieu associatif l’engagement nécessaire pour relever ce défi et, dans ce but, l’action de proMONT-BLANC, comité international qui regroupe 25 organisations des trois pays, sera renforcée.
Cet appel a été présenté à Mme Jouanno, secrétaire d’État chargée de l’Écologie, qui a souligné la volonté de l’État « de mener le débat » sur la protection du Mont-Blanc « avec les autres pays partenaires. »
Une conférence de presse présentant cet engagement associatif s’est tenue en présence d’Eric Fournier, marie de Chamonix, de Nicolas Evrards, représentant la communauté de communes de{} la vallée de Chamonix{} Mont-Blanc et de Alain Chabrolle, vice-président délégué à la santé et à l’environnement du Conseil régional Rhône-Alpes, qui a appuyé énergiquement cette démarche. Le maire de Chamonix a salué la mise en place de ce travail réellement collaboratif entre élus et associations.
Téléchargez ici "l’appel pour le Mont-Blanc"
appelMW2010_1
De haut en bas, dans le sens des aiguille d’une montre : les trois vice-présidents de ProMont-Blanc ; Jean-Paul Trichet lors de la conférence de presse ; MM Fournier, Chabrolle et Evrard ; Hugues Thiébault, président de MW France signant l’appel.

Diffuser cet article :


Partager