Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Les parcs nationaux en danger : succès de la conférence de presse

23 déc. 2012
JPEG - 81.1 ko
Crédits photos
© Florian RACACHÉ

Nous vous en informions récemment, la situation est grave sur le front de la protection de la nature. Et c’est la plus emblématique des protections qui est attaquée : les parcs nationaux sont en danger !

Les associations lancent un cri d’alarme !

Au point que Mountain Wilderness, en compagnie de CIPRA France, de la Coordination montagne, de France Nature Environnement et de la FRAPNA, de la Ligue de protection des oiseaux, du WWF et de la Fédération française des clubs alpins et de montagne, a organisé une conférence de presse à Paris, dans les locaux de l’Assemblée nationale, pour tirer le signal d’alarme sur ce sujet qui concerne TOUS les Français.

A nos côtés se trouvait également le Syndicat national de l’environnement, ainsi que de nombreux élus, dont le député Joël Giraud, coprésident du Comité de Massif des Alpes et administrateur du Parc national des Écrins, qui nous a ouvert les portes du palais Bourbon. Claude Comet, en charge de la montagne et du tourisme dans l’exécutif de la Région Rhône-Alpes, François Letourneux, président de l’UICN France, le directeur du Parc national amazonien de Guyane et de nombreux administrateurs de parcs nationaux, dont Yves Paccalet, l’initiateur de l’Appel pour la Vanoise, étaient à nos côtés pour lancer cette alerte. Jean-Pierre Giran, le député du Var père de la loi de 2006 sur les parcs nationaux, nous a également apporté son soutien, en présence de Ferdy Louisy, président du Conseil d’administration de Parcs nationaux de France et président du Conseil d’administration du Parc national de Guadeloupe.

Les parcs nationaux : une responsabilité de tous !

Joël Giraud a ouvert la séance en rappelant l’importance de ce cri d’alarme et en souhaitant « que de cet appel et de ce droit d’alerte au sens syndical du terme sortira demain une meilleure compréhension du rôle majeur que peuvent jouer les Parcs nationaux dans l’aménagement de nos territoires et en particulier de nos territoires de montagne. »
Sous la présidence de Joël Giraud, chacune de nos associations ainsi que le syndicat ont pu s’exprimer, faire part de leur inquiétudes, mais surtout de leurs envies, de leurs ambitions, pour tous ces territoires.

Vous pouvez lire un condensé de ces positions dans le dossier de presse de cette conférence, téléchargeable en cliquant ici.

Comme l’a dit Jean-Pierre Giran, « Un parc national ne doit pas être un joyau au milieu d’une poubelle ! » C’est tout l’objet des zones d’adhésion, qui entourent les cœurs de parc et sur lesquelles s’appliquent les chartes, La loi prévoit cette co-responsabilité des élus locaux dans la gestion de ces territoires d’exception. « Et aujourd’hui, les élus refusent la responsabilité qu’ils avaient réclamé. »

Frédi Meignan, président de MW, l’a bien dit : « Les parcs nationaux ne sont pas un luxe. Le risque majeur en montagne, c’est de s’enferrer dans la mono-industrie du ski. Ce risque est particulièrement grand en Vanoise. Les parcs nationaux contribuent aux grands équilibres. J’en appelle au Président de la République, aux députés, aux élus locaux de montagne, co-responsables de l’intérêt général, et à tous les citoyens : participez aux enquêtes publiques et faites valoir l’intérêt général plutôt que les intérêts particuliers égoïstes !  » Il faut défendre le principe des chartes d’adhésion, et demander une ambition forte pour ces textes engageant l’avenir des territoires concernés.

Sauvons la Vanoise !

En Vanoise, la situation est particulièrement préoccupante.
Au moment où le projet de charte est mis à l’enquête publique, les communes se sont quasiment toutes exprimées pour rejeter ce projet commun, malgré le fait que, selon les mots de Jean-Pierre Courtin, représentant de Mountain Wilderness au Bureau du Parc de la Vanoise : « Nous avons travaillé en commun à une charte acceptable, pas formidable d’ambition, mais acceptable. »
Comme l’a dit un agent du Parc de la Vanoise lors de la conférence de presse de Paris : « Le Parc national de la Vanoise doit rester le grand jardin des Français rêvé par Samivel. Je lance un appel à tout ceux qui considèrent que le patrimoine est un atout et pas un handicap, pour qu’ils soutiennent le Parc de la Vanoise : participez à l’enquête publique ! »

Cette enquête publique a débuté le 10 décembre 2012 et est ouverte jusqu’au 21 janvier 2013 inclus. Vous pouvez prendre connaissance du projet de charte sur le site du Parc national, et donner votre avis par courriel, à l’attention du Président de la Commission d’enquête, à l’adresse suivante : enq-pub-vanoise@savoie.gouv.fr

Le dossier d’enquête est également consultable à la direction départementale des territoires à Chambéry, au siège de l’établissement public du Parc national de la Vanoise à Chambéry, dans les sous-préfectures d’Albertville et Saint-Jean-de-Maurienne et dans les mairies des 29 communes comprises dans l’aire optimale d’adhésion du Parc.
Des réunions publiques sont organisées sur le territoire, en Tarentaise et en Maurienne. Les prochaines auront lieues le 7 janvier à 19h à la salle des fête de Bourg Saint Maurice, et le 16 janvier à 19 h à la salle des fête de Lanslebourg.

Pour construire votre avis, vous pouvez également consulter l’avis de l’Autorité environnementale sur le projet de charte, ainsi que celui d’Isabelle Mauz, présidente du Conseil scientifique du Parc.

Tous, nous pouvons nous prononcer et soutenir la démarche pour que vive le Parc national de la Vanoise !

Quelques articles parus suite à la conférence de presse

-FRANCE 3 ALPES - Bisbilles autour de la charte du Parc National de la Vanoise
- LA CROIX - Les parcs nationaux s’inquiètent pour leur avenir
- LIBÉRATION - En Vanoise, le parc encerclé
- AFP - Le parc national de la Vanoise menacé par la fronde des stations de ski
- RUE 89 - Vanoise : prenez la parole pour sauver le parc national !
- POLITIS - Un document révélateur : comment des élus combattent les parcs nationaux !
- L’ENTREPRISE/L’EXPRESS - Fronde des maires de station contre le projet de charte du parc national de la Vanoise

Diffuser cet article :


Partager