Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Les « Rail and Riders » de retour de l’Etna !

28 févr. 2012

rideandride
Partis le 17 février dernier du Pays du Mont-Blanc, la team « Rail and ride » est de retour de la Sicile quatre jours plus tard. Fanny Cathala, en tête de fil, nous raconte leur périple :

L’objectif ?

Se rendre au pied du Mont Etna en train, et skier les pentes enneigées du volcan le plus actif d’Europe (3300 m) ! Objectif atteint à 100%
Partis le 17 février à 9h45 de la gare de Chamonix, le bus transporte l’équipe à Aosta où nous attend notre premier train. Après 3 changements, un train de nuit, une traversée du détroit de Messine en « ferry-train » et un réveil en bord de mer, nous terminons notre course le 18 février à 08h22 en gare de Catane. Dès lors, il nous suffira de lever la tête pour admirer les 3300 m de l’Etna enneigé, crachant un nuage de vapeur incessant.

Il n’en faut pas plus pour nous donner l’envie de chausser nos skis ! Direction donc notre camp de base, le refuge Citelli. La navette réservée par le refuge est...surprenante ! Une BMW noire vitres teintée et un traffic du même genre ! Nous prenons un malin plaisir à nous faire transporter... et à faire une démonstration de montage de chaînes aux siciliens ;-) !
L’accueil de Ricardo, gardien du refuge Citelli (1700 m) est incomparable. Il saura par la suite nous conseiller sur les ascensions possibles vers l’Etna et nous accompagnera même en randonnée.
La suite n’est que douceur
Ascension des pentes de l’Etna en ski, pic-nic face aux cratères actifs et longue descente vers le refuge. La neige est dure, une vraie piste de ski ! La montée au milieu des champs de lave, la vue imprenable sur la mer et les lumières propres à cette région font de cette ascension un projet unique. En raison de l’activité du volcan, nous nous sommes arrêtés aux Pizzi Deneri à 2800 mètres d’altitude.

La soirée au refuge restera longtemps gravée en nos mémoires. Une vraie soirée à l’Italienne : concours de traction, chants, karaokés, jeux de cartes, boissons de toutes sortes...tout ça dans une agitation permanente, un cocktail franco-italien explosif ! Merci à Ricardo, Daniele, « meteo », « willy », fabio... du refuge Citelli ! Encore merci !
Le lendemain, réveil difficile mais le soleil sicilien nous appelle. Nous chaussons nos skis accompagnés de Ricardo et Fabio qui nous amènent skier des combes décaillées à souhait. Et toujours ce cratère fumant, ces coulées et grottes de laves face à l’immensité marine... Une dernière visite dans les Monts Sartorius, véritable balade nordique au milieu de boulots et un brouillard naissant qui nous convainc qu’il est temps de rentrer à la maison.
Emus, nous quittons le refuge Citelli en promettant de revenir explorer plus profondément les pentes de cette belle montagne qu’est l’Etna.
Le voyage retour commencera devant la gare de Catania à manger des hamburgers à l’italienne (poivrons, aubergines, champignons...) et en continuant à s’amuser avec les siciliens tous ouverts et souriants. Une nuit plus tard, les vivres épuisées, les abdos fatigués par les fous rires et après avoir couru après quelques trains, nous arrivons à l’heure prévue à la maison, la tête encore remplie de souvenirs si exotiques !
Au nombre de 9 pour cette aventure, l’idée était de faire vivre un voyage « rail and ride » à un cercle d’amis élargi afin de faire part de notre philosophie. Au vu des sourires, ça semble réussit !
Contacts
Pour les billets de train : trenitalia
Pour le refuge : Refuge Citelli (accueil mémorable !)
Topo : Sci alpinismo sull’Etna
> Pour en savoir plus rendez-vous sur le blog Rail and Ride

Diffuser cet article :


Partager