Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Les statuts de protection de la nature encore mis à mal

19 juil. 2011

logo-natura2000Lors d’un communiqué de presse daté du 7 juillet 2011, France Nature Environnement (FNE) alerte une fois de plus sur le mauvais encadrement des statuts de protection des zones de conservation de la nature. A l’affiche : le réseau Natura 2000 français, naît de la directive européenne dite « Habitats » de mai 1992.
Pour rappel, le réseau Natura 2000 regroupe deux types de sites naturels : les zones de protection spéciale (ZPS) qui visent à protéger les oiseaux, et les zones spéciales de conservation (ZSC) qui visent à préserver les habitats naturels et les espèces (autres que les oiseaux) d’intérêt communautaire. Attentif à la bonne application des directives en matière de protection de l’environnement, FNE a réalisé une enquête sur les sites Natura 2000 français dégradés ou menacés par des projets d’aménagement. Les résultats observés sont sans appel : plus d’un tiers des ZPS (34% exactement) et près d’un cinquième des ZCS (19%) ont subies des dégradations ou sont aujourd’hui menacées. Ce constat met clairement en évidence que les dispositifs de protection de la nature sont encore trop mal encadrés.
Zoom sur un site Natura 2000 de montagne
Une fois de plus, les aménagements touristiques de montagne mettent en péril la préservation des sites naturels d’exception. Dans les Pyrénées-Orientales, au niveau du site Natura 2000 "Capcir-Carlit-Campcardos" (classé ZPS et ZCS), 3 projets d’ « unité touristique nouvelle » (UTN) viennent porter préjudice à la protection d’habitats prioritaires (comme les tourbières) et d’espèces (comme le Grand Tetras ou encore le papillon appelé « Damier de la Succise »), en plus de défigurer la tranquillité et la beauté des paysages de montagnes.
Ces UTN concerne tous les trois des projets d’aménagement d’espaces skiables (constitués de pistes de ski, de retenues collinaires, d’usines et de canons à neige) : l’UTN « Porte des Neiges » sur la commune de Porta (voir page 11 de la Revue 77), l’UTN « Carlit Puymorens » sur la commune de Porté-Puymorens et de l’UTN « Extension du domaine skiable Font-Romeu Pyrénées 2000 » sur les communes de Font-Romeu et de Bolquère.
Mountain Wilderness rejoint FNE dans sa démarche d’interpellation des pouvoirs publics concernant les problèmes rencontrés sur les sites naturels protégés et appelle les acteurs de l’aménagement touristique à réfléchir à l’impact environnemental de leurs projets.
En savoir plus
- Dossier de presse rédigé par FNE
- Positionnement et actions de MW concernant les Espaces Protégés

Diffuser cet article :


Partager