Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Liaison Grenoble-Sisteron : le gouvernement choisit la pire des solutions !

20 mars 2006

image
L’autoroute à l’entrée du Trièves. Restons en là !

Dominique Perben et Christian Estrosi, respectivement ministre des Transports et ministre à l’Aménagement du territoire, ont annoncé jeudi dernier le choix du gouvernement : ce sera une autoroute passant à l’Est de Gap. Coût « estimé » : 2,2 milliards d’euros.

Cette solution est la pire de celles envisagées dans le débat public qui s’est déroulé à l’automne dernier, que l’on se place du point de vue financier, technique ou environnemental. De fait, les trois sont liés : la très grande qualité des paysages traversés, entre Dévoluy et Parc national des Ecrins, pâtira d’autant plus de la construction d’une autoroute que la nature des sols du Beaumont, très instables —rappelez-vous le glissement de terrain de la Salle en Beaumont—, conduira au choix de solutions techniques très lourdes, et donc très chères ! Et le problèmes du financement se posera de manière d’autant plus cruciale qu’un certain nombre des financeurs « évidents » ont déjà déclaré qu’ils ne mettraient pas un euro sur l’A 51, en particulier la Région Rhône-Alpes —lire pour mémoire la motion que la Région, le Club alpin et Mountain Wilderness avaient défendus conjointement au Comité de Massif—, ou encore le Conseil général de l’Isère. De plus, la solution autoroutière ne répond pas au besoin de remise à niveau des routes nationales 75 et 85 : d’autres financements à trouver...

Cet appel d’air au transport routier est contraire tous les engagements de la France en matière de transport (transfert du transport de marchandises sur le rail), contraire à l’esprit de la Convention alpine que notre pays à ratifié, et contraire au simple bon sens (normal : c’est lui qui avait présidé aux engagements aujourd’hui bafoués !).

Mountain Wilderness restera fortement mobilisé, aux côtés de ses partenaires habituels, pour que ce projet répondant aux logiques d’une autre époque soit définitivement enterré.

Diffuser cet article :


Partager