Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Manifestation pour le Silence en montagne à l’Etendard.

17 mars 2010

etendard-silence

C’est avant l’aube du 14 mars 2010 que les plus courageux s’élancèrent, depuis Saint-Sorlin-d’Arves, vers le glacier de l’Étendard.
Dès 9 heures, la bannière "Silence !" était posée au bord de l’alti-surface du glacier.

« Silence ! », tel fut le simple mot brandi par les manifestants devant le glacier de l’Étendard. À l’heure où certains rivalisent d’inventivité pour multiplier les offres de loisirs motorisés aériens, les manifestants étaient venus symboliquement rappeler cette évidence : la montagne a besoin de zones de tranquillité, nous avons besoin de zones de tranquillité, et le plaisir de quelques-uns, la course au profit d’une poignée, ne sauraient transformer la moindre parcelle du territoire en Luna Park et gâcher la tranquillité du plus grand nombre. Les randonneurs, les amoureux de la montagne existent même s’ils apparaissent bien petits vus du ciel. Pour une fois ces derniers ont pu signifier leur ras-le-bol.
Au-delà des considérations éthiques, ce sont également des considérations économiques qui se sont exprimées lors de cette manifestation. Ainsi un accompagnateur moyenne-montagne rappelait à quel point la présence d’une alti-surface, les activités aériennes en général, étaient non seulement une gêne mais même un handicap pour tous ceux qui cherchent à développer et à vivre d’un tourisme doux.
Après le colloque de Chambéry en décembre, c’est donc sur le terrain que le débat des nuisances aériennes est relancé. Les participants, outre le fait de se donner rendez-vous l’année prochaine, ont convenu de solliciter les responsables politiques pour faire évoluer la législation et pour permettre que le calme revienne enfin là où il n’aurait jamais dû disparaître.
Ressource documentaire :
"Loisirs motorisés aériens : Silence !".
Manifestation organisée par Mountain Wilderness, la Frapna, CIPRA, le CAF, les associations locales Vivre en Maurienne et Vivre en Tarentaise.

Diffuser cet article :


Partager