Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Mountain Wilderness et la Frapna contre l’altisurface de l’Alpe du Grand Serre

4 oct. 2004

Deux recours gracieux visant à obtenir l’annulation de l’arrêté n°2004-10111 pris le 2 août 2004 pour autoriser l’implantation d’une altisurface au sommet du Grand Serre ont été déposés aujourd’hui à la Préfecture de l’Isère. L’un par la Frapna, l’autre par Mountain Wilderness.

Nos deux associations entendent ainsi demander au Préfet de l’Isère de retirer son autorisation au regard des impacts d’une telle installation sur le milieu environnant. En effet, le projet se situe en partie sur une ZNIEFF —Zone naturelle d’intérêt écologique floristique et faunistique— de type 1 dans laquelle sont répertoriées des espèces protégées telles que la chouette de Tengmalm ainsi que nombre d’espèces rares ou intéressantes (tétras-lyre, lièvre variable). L’impact sur les pratiquants « silencieux » —promeneurs, randonneurs, raquetistes...— serait également très important, ceux-ci se voyant régulièrement sommer de partager les derniers espaces vierges de nos montagnes avec les tenants des loisirs motorisés ...

Sans parler du dérangement causés aux habitants de la Matheysine et de ses piémonts. La procédure d’atterrissage sur neige suivie par les pilotes qualifiés pour le vol de montagne impose en effet de longs repérages, puis un « touch and go » précédant un nouveau tour de piste avant l’atterrissage définitif... Ce sont donc plusieurs dizaines de minutes durant lesquelles les avions survoleront tout le secteur s’étendant de Vizille à La Mure, et ce à chaque atterrissage !
Le réseau formé par cette altisurface et celles du Dévoluy permettra aux pilotes en cours de qualification (et une fois obtenue, il faut la repasser tous les ans !) d’optimiser leur entraînement : quelques minutes de vol seulement entre chaque site, et donc une dépense minimale en carburant pour un maximum d’atterrissages !

En cohérence de l’action menée par Mountain Wilderness dans sa campagne « Silence ! » contre les nuisances des loisirs motorisés, nous n’hésiterons pas à porter l’affaire devant le tribunal administratif si notre recours gracieux devait rester sans réponse...

image

Retour à la rubrique Silence !

image http://www.patagonia.com/enviro/mai...
Patagonia soutient la campagne "Silence !" de Mountain Wilderness

Diffuser cet article :


Partager