Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Naissance de MW Autriche !

10 janv. 2014

JPEG - 99.2 koLe dixième membre de l’organisation internationale Mountain Wilderness a été créé cet automne.

Le 9 novembre 2013, à l’occasion de l’Exposition alpine d’Innsbruck (Innsbruck Alpinmesse), treize alpinistes, venus d’Autriche, d’Allemagne et de Suisse, ont pris part à la réunion de fondation. Parmi les participants, on notait la présence du Dr Gotlind Blechschmidt, vice-présidente de Mountain Wilderness International et d’Irene Brendt, vice-présidente de CIPRA Allemagne. Le Dr Kerrin Lessel, de Bad Ischl, a été élue présidente de l’association nouvellement fondée. Heidi von Wettstein, gardienne du refuge Müller (Müllerhütte, Rifugio Cima libera), en sera la trésorière.

Le dimanche 10 novembre, au lendemain de la réunion de fondation, les tout nouveaux membres de Mountain Wilderness Autriche ont fait l’ascension du Hoadl, au-dessus de Axamer Lixum, dans une violente tempête de foehn. Ils manifestaient ainsi leur exigence du maintien de la zone de conservation du Kalkkögel. Cet espace protégé, situé juste à côté de la ville d’Innsbruck, joue un rôle important, en donnant la possibilité aux habitants de la grande ville autrichienne de côtoyer un environnement de montagne non aménagé, à proximité d’un important centre urbain, ce qui est rare dans les Alpes.

Le Ruhegebiet Kalkkögel, zone de tranquillité au sens de la Convention alpine, comme celles que Mountain Wilderness France propose de mettre en place, est actuellement menacé par un projet d’interconnexion entre les stations de ski mécanisé de Schlick et Axamer Lixum.

Outre les questions concernant les extensions et le sur aménagement des zones de ski mécanisé, Mountain Wilderness Autriche s’est donné comme objectif la lutte contre la Disneylandisation de la montagne, par la multiplication d’aménagements récréatifs d’une grande banalité, et contre la prolifération des via ferratas. L’association prône une coexistence écologiquement supportable des êtres humains et de la nature dans la région alpine, de sorte que nos enfants puissent découvrir un environnement alpin préservé.

Le grand alpiniste Kurt Diemberger, représentant de Mountain Wilderness né à Villach, en Autriche, a accueilli avec joie la fondation de Mountain Wilderness Autriche : « Il y aura beaucoup de problèmes, certains seront résolus, d’autres pas. Vous aurez besoin de beaucoup de patience et d’endurance, mais les alpinistes savent faire face à cela ».

Diffuser cet article :


Partager