Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Neige artificielle : des hauts et débats !

24 avr. 2006

image

Des hauts d’abords, sur le domaine skiable des Trois Vallées, « riche » de ses 1700 canons à neige, où nous avons participés au tournage d’un numéro de l’émission « Chroniques d’en haut » consacré à la neige dans tous ces états.

Débats ensuite : dans le cadre de la journée de rencontre « L’eau dans le Pays » organisée le 7 avril dernier à Montgenèvre par le Conseil de Développement du Grand Briançonnais et l’Adecohd, une table ronde réunissait sur le thème « Les aspects économiques, sociaux et environnementaux de l’enneigement artificiel » Jean-Christophe Hoff, directeur de la régie des remontées mécaniques de Montgenèvre, Jean-François Peguy du Syndicat national des téléphérique de France,
Alain Morel de Météo France, François Roberi de l’Agence de l’eau et Vincent Neirinck de Mountain Wilderness.

Débats encore à l’occasion du tournage du film retraçant la traversée des Alpes de Laurence de la Ferrière. L’alpiniste vient de boucler « Alpissima », une grande traversée à ski en 100 jours des 1500 kilomètres que forme l’Arc Alpin entre l’Autriche et la France pour alerter des dangers qui menacent la planète et donner ainsi à chacun envie de la protéger. Elle nous a demandé d’intervenir dans son film pour expliquer les tenants et aboutissants de la neige artificielle.

A chacune de ces occasions, nous avons pu expliquer quels étaient les impacts de la neige artificielle, et faire le tour de la question : consommation en eau, en énergie, problème des retenues collinaires, impacts sur les paysages... sans oublier de réclamer une réglementation spécifique de manière à ce que l’équipement et la gestion de la production de neige artificielle puissent se faire en toute transparence et en prenant en compte l’ensemble des paramètres.

/images/documents/TAPCanons.pdf

Diffuser cet article :


Partager