Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Nettoyage au Pérou

2 sept. 2009

Le plus haut trek du monde, celui du Huayhuash, se déroule maintenant dans un environnement nettoyé.
C’est le résultat du travail de huit membres de Mountain Wilderness Catalogne, aux côtés de dix participants péruviens et du guide Dionicio Basilio. Pendant dix jours, le groupe a traversé la région, en ramassant tous les détritus, sur l’itinéraire et dans les camps. Plus d’une demi tonne de déchets (après incinération du papier et du carton) a été collectée dans de grands sacs, transportés par 35 ânes. Le gouverneur de Chiquian s’est engagé à assurer le tri et le retraitement.
Au cours de l’opération, des réunions ont eu lieu avec des membres responsables des quatre principales communautés locales et d’autres acteurs (représentants associés paysans et ruraux, associations de protection de l’environnement, maires et juges locaux). MW Catalogne a offert et mis en œuvre, sur le site, l’installation d’un panneau avec un message clair en trois langues (espagnol, anglais et quechua) : « Respectez les montagnes. Emportez vos ordures ».
Cette action a attiré l’attention de nombreuses instances péruviennes et a également été présentée à la télévision, en expliquant le rôle de Mountain Wilderness au niveau international.
Après l’action de nettoyage du Huayhuash, l’équipe s’est rendue au Parc national du Huascaran, pour inspecter les camps situés dans la Cordillère Blanche. L’état de certaines zones est loin du minimum admissible pour une aire protégée. Les étrangers paient 65 soles, soit 20 euros, pour accéder au Parc, sans recevoir aucune consigne en matière de déchets. Les camps de base du Huascaran et du Chopicalqui, ainsi que le Campo Morrena sont envahis de détritus. MW Catalogne prévoit d’adresser un courrier au parc national du Huascaran pour l’inciter à agir.
Huayhuash

Diffuser cet article :


Partager