Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

On emballe bien les glaciers...

8 avr. 2005

http://www.andermatt.ch/de/services...

Le 22 mars dernier, l’AFP émettait depuis Genève un communiqué intitulé "La Suisse veut emballer ses glaciers pour les protéger du réchauffement."
Et d’expliquer que pour limiter la fonte du patrimoine naturel suisse, la station d’Andermatt allait recouvrir de bandes de mousse en PVC son glacier du Gurschen, sur une surface totale de 3.000 m2, surface qui serait doublée si l’essai se révélait concluant.
Le principe : ce revêtement d’un centimètre d’épaisseur permet de renvoyer les rayons du soleil et de conserver le froid.
Le coût : 30 francs suisses (20 euros) par m2, soit 100.000 SFr (66.000 EUR) pour le glacier de Gurschen.
D’autres stations suisses envisagent de suivre le mouvement, notamment en juillet sur le Titlis, près de Lucerne, ainsi qu’à Saas Fee, dans le Valais.
Et l’AFP de citer les chiffres de l’étude publiée l’an dernier par l’Université de Zurich, qui démontre grâce à des données obtenues par satellite que les glaciers suisses ont perdu 20 % de leur surface entre 1985 et 2000 en raison du réchauffement climatique. Entre 1973 et 1985, le différentiel n’était que de 1 %.

Une information manque cependant à ce communiqué : c’est surtout motivée par la réalisation d’économies dans le maintien de son activité de ski que la station agit.
La société Andermatt Gotthard Sportbahnen AG n’a pas ces frilosités (normal, par ces temps de réchauffement !) et annonce clairement la couleur dans un communiqué en date du 25 mars 2005. Les lourds aménagements réalisés pour accéder au glacier en début et fin de saison ne suffisent plus ; il faut passer aux grands moyens : on va lutter contre le soleil !
Etonnant : ils n’ont pas pensé à utiliser des canons à neige en complément...

Diffuser cet article :


Partager