Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Pour l’avenir des déplacements doux

13 déc. 2017

JPEG - 161.9 ko

Le constat est fait, il est temps de repenser nos manières de se déplacer. Ce constat est indéniable et unanime : afin de se projeter dans un monde plus propre et plus durable, l’usage du véhicule individuel ne peut, et ne doit plus, se poser comme seule alternative.

LE GOUVERNEMENT ENGAGE UNE DÉMARCHE SUR LA QUESTION DES MOBILITÉS DOUCES

C’est pourquoi, en cette rentrée 2017, le ministère chargé des transports a mis en place une initiative se voulant collaborative et collective : les assises de la mobilité, grande consultation publique qui s’adresse à tous les acteurs du territoire et qui permettra de préparer la Loi d’orientation des mobilités, présentée au premier semestre 2018. Cet évènement, réparti sur trois mois (de septembre à décembre 2017), est un véritable appel lancé aux usagers, aux citoyens, à tous ceux qui accordent une attention particulière aux transports de la vie quotidienne, que ce soit pour le travail ou pour les loisirs. Cette démarche s’adresse également aux opérateurs, collectivités, acteurs économiques et associations, tous sont conviés à participer afin de faire émerger de nouvelles solutions !

MOBILISATION POUR LA SAUVEGARDE DES LIGNES FERROVIAIRES DES HAUTES-ALPES

C’est dans ce cadre que le collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes, composé d’habitants du territoire montagnard et d’usagers des lignes de train qui traversent ce même territoire, a organisé le 25 novembre dernier, un atelier à Veynes, dans les Hautes Alpes.

Ce fameux territoire, directement concerné par l’étoile ferroviaire de Veynes, relie les Alpes du nord à celles du sud, de Grenoble à Marseille en passant par Valence, Gap et Briançon. L’ensemble du secteur et majoritairement montagneux et donc de ce fait, enclavé. Ses activités et son ouverture sur le reste de la région dépend très largement des lignes de train. C’est pourquoi il est particulièrement important de garantir leur fonctionnement et leur pérennité. Car entretenir ces infrastructures aujourd’hui permettra de se déplacer demain, et leur développement ne pourra qu’aller dans le sens d’une augmentation de la fréquentation des lignes ferroviaires.

Mountain Wilderness s’engage aux côtés des usagers pour des démarches telle que celle-ci, visant à promouvoir les transports en commun. Plus la demande en transports collectifs, davantage respectueux de notre environnement, sera forte, plus il sera possible d’entrevoir un avenir où la voiture ne sera plus reine. Aujourd’hui l’évolution n’est pas de se déplacer moins, il s’agit simplement de se déplacer autrement. L’avenir de nos voyages, de nos migrations, de notre mobilité doit désormais s’engager dans une démarche de transports plus « doux ». Des transports, peut-être moins rapides, moins surchauffés et à première vues, moins confortables, mais des transports qui feront retrouver le vrai goût du voyage et induiront une temporalité toute différente.

ALLER PLUS LOIN

- RDV sur www.changerdapproche.org et découvrez plus de 15 000 itinéraires montagne #sansvoiture
- Participez à la campagne Changer d’Approche : contribuez à l’élaboration de l’article collaboratif (www.pnr-vercors.changerdapproche.org) qui servira de base à la brochure « 10 idées de sorties montagne sans voiture dans le Vercors »
- Participez au concours Changer d’approche

Diffuser cet article :


Partager