Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Quand l’aménagement du territoire fait les yeux doux au Club Med

15 oct. 2012

JPEG - 41.3 ko

Beaucoup se souviennent de la lutte que Mountain Wilderness, la FRAPNA et la FFCAM avait mené contre le projet de liaison interstations entre Termignon et Val-Cenis, en Haute Maurienne (pour mémoire). Cette Unité touristique nouvelle (UTN) prévoyait la construction de remontées mécaniques à travers la forêt de l’Arc et l’équipement du vallon de La Turra. Ce projet permettait de porter « mathématiquement » la longueur des pistes de la station de Val Cenis à plus de 100 km. Cet argument permettait au maire de Lanslebourg d’espérer l’arrivée du Club Med dans sa commune. Après avoir été interdit par le Préfet coordonnateur du Massif des Alpes, le projet avait finalement été autorisé et les travaux rapidement engagés.

Épilogue : le Club Med a ouvert ses portes durant l’hiver 2011 dans la station de... Valmorel.
Et comme si cela ne suffisait pas, il vient de demander et d’obtenir l’autorisation d’implanter un nouveau centre à Val Thorens.

Diffuser cet article :


Partager