Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Quelques exemples de sorties en transports en commun

23 juil. 2008

Suite au concours "Changer d’approche" 2007, nous vous présentons quelques descriptions de sorties en transports en commun effectuées par les participants. Les sorties ont été résumées et n’attendent que vous pour être répétées, adaptées, améliorées. Nous vous souhaitons de très belles sorties en montagne.

Tour du massif du Sancy à pied
L’approche du Massif Central est bien dersservie par la ligne ferroviaire Clermont-la Bourboule bien adaptée (correspondances avec Paris). Les bons produits locaux sont directement disponibles à l’arrivée, ce qui diminue au maximum l’empreinte écologique de cette randonnée, idéale pour un week-end.
Parcours : Départ de Nogent sur Vernisson dans le Loiret, pour la station thermale de La Bourboule (Puy de Dôme), en train, via Clermont-Ferrand. Randonnée pédestre autour du massif du Sancy, trajet identique pour le retour. Durée : 3 jours.
Le Grand Colombier à la journée
Avec la ligne SNCF Lyon-Aix-les-Bains à ses pieds, le Grand Colombier est un sommet tout à fait envisageable dans le cadre d’une démarche de mobilité douce. Une belle balade à la journée, et ce, même en partant de Mâcon, à plus de 250 Kms de là ! A noter que l’on ne multiplie pas les moyens de transport (train seulement), ce qui facilite l’organisation.
Parcours : Départ le matin à la gare de Mâcon, arrivée à Culoz 1h30 et une correspondance plus tard. Montée au sommet du Grand Colombier puis redescente par le versant ouest. Retour le soir par le même itinéraire.
Mercantour
Partir de Suisse pour aller randonner dans le Mercantour, cela peut sembler une gageure ! Malgré cela, grâce à internet, il devient aisé d’organiser une semaine dans le Sud. En associant train et bus, on peut ainsi s’éviter un pénible retour en voiture et se reposer des efforts consentis pendant la randonnée. De quoi savourer pleinement ces paroles de Georges Brassens : « Heureux qui comme Ulysse, a fait un bon voyage... ».
Parcours : Départ de Zurich en train jusqu’à Tende, dans la vallée de la Roya. De là, départ de la randonnée qui va mener son auteur jusqu’à Saint-Martin-de-Vésubie à travers le Parc National. Retour en bus jusqu’à Nice, puis train pour rentrer en Suisse. Durée totale : 1 semaine.
Vosges
Situé au cœur des Vosges, le massif du Ventron permet de découvrir ce massif en proposant de nombreux parcours de randonnées. Très bien desservi par les trains depuis l’Alsace, le Jura ou la Suisse, on peut ainsi choisir entre une randonnée à la journée ou une traversée sur 2-3 jours. En attendant le train du retour, on aura tout le loisir d’acheter les produits locaux pour la famille et les proches !
Parcours : Trajet en train depuis la Suisse via Bâle et Mulhouse, arrivée à la gare de Saint-Amarin, dans les Vosges. Point de départ d’une traversée qui va emmener les participants à la gare de Metzeral en passant par le Grand Ventron (1204m). Retour par les voies ferrées.
Durée : 3 jours.
Itinérance montagnarde en Corse
La Corse attire et questionne à la fois : comment accéder à l’intérieur des terres sans voiture ? La réponse : le vélo ! En rayonnant autour d’un camp de base (un bon camping le plus souvent), on peut à la journée grimper ou randonner. Et si vous êtes lassé de votre secteur (est-ce possible ?), on déplace le camp de base un peu plus loin et on recommence. Des mollets trop petits ? Toute l’île est parfaitement desservie par les transports en commun (train, bus). Vous n’avez plus aucune excuse...
Parcours : Départ de Peyrus (26) en vélo jusqu’à la gare de Valence. TER pour Marseille puis bateau jusqu’à l’île Rousse. Ensuite, « itinérance » à travers la Corse en utilisant tous les moyens possibles (vélo, train, bus, stop, randonnée) pour grimper ou visiter des sommets. Retour depuis Ajaccio en bateau, train et vélo comme à l’aller.
Durée : 4 semaines.
Voyage au pays du Pic du Midi d’Ossau :
Une sortie mobilité douce dans les Pyrénées, pourquoi pas ? Mais en partant de la Savoie, cela peut sembler un peu fou. Que nenni ! Il suffit de rallonger le temps de parcours en train, et la suite est limpide : bus et vélo. Evidemment, on ne peut se contenter d’un aller-retour, et tout l’intérêt de la sortie est là : s’immerger dans la vie pastorale de ces vallons perdus des Pyrénées et prendre le temps de vivre. De quoi garder dans la tête pour longtemps des souvenirs impérissables, et avoir le sentiment d’être parti en expédition le temps d’un été. On attend alors qu’une chose : y retourner !
Parcours : Départ en train de Chambéry pour Buzy en Béarn puis bus jusqu’à Larens, et pour finir, la petite reine (avec les gros sacs) pour gravir le col du Pourtalet. S’ensuivent quelques jours d’imprégnation de la culture locale, sans oublier de grimper, et retour par le même mode une semaine plus tard.
A VTT, entre Savoie et Dauphiné
Une belle traversée des Alpes à vélo, du Nord de la Maurienne au Chablais. Le grand nombre de refuges ou de commerces permet de s’affranchir des lourds bagages, de manger local, et le train dans les fonds de vallée a permis de se reposer entre deux points du circuit. Toujours en vélo, en partant de Grenoble, le col de l’Aiguille est facilement accessible à la journée grâce à la ligne de bus Grenoble-Gap qui s’arrête à Corps. Une descente technique et une belle vue sur l’Obiou en prime si on a la force de porter le vélo 200 mètres.
Parcours Traversée Maurienne - Chablais : Départ de Saint-Pierre-d’Albigny jusqu’à la gare de Saint-Michel-de-Maurienne. De là, traversée en VTT jusqu’à Moutiers, liaison TER jusqu’à Aime. VTT à travers le Beaufortin jusqu’à la vallée de l’Arve puis Sixt via le col d’Anterne, et enfin le chablais jusqu’à Seytroux. Retour en train.
Durée totale : une semaine.
Parcours Col de l’Aiguille (Dévoluy) : Départ de Grenoble en bus jusqu’à Corps (ligne Grenoble - Gap). Montée au col de l’Aiguille (1966 m) puis redescente vers la Mure. Retour en bus le soir même.
Randonnée à ski
Le ski de randonnée est un bon moyen de rechercher la wilderness (la quête du Graal ?). On se doit donc de le pratiquer selon la bienséance du moment : la mobilité douce. Mais hors stations, la montagne hivernale est très peu desservie. Pour preuve les 900 m de dénivelée parcourus à vélo entre Bourg-Saint-Maurice et La Gurraz pour accéder au départ de la randonnée. Le vélo sert donc encore de palliatif aux carences des transports publics, même si cela reste réservé aux sportifs dignes de ce nom... Espérons que cela ne durera pas trop !
Parcours : Départ de Grenoble en train jusqu’à Bourg-St-Maurice. Montée en vélo depuis la gare jusqu’au village de la Gurraz. Skis aux pieds, ascension du Dôme de la Sache et retour par le même itinéraire. Sortie accessible à tous, réalisée en un week-end de trois jours.
Au cœur de la vallée d’Aspe
Découverte du chemin de la mâture taillé en corniche au 18e siècle pour descendre les futurs mâts de la flotte du roi soleil.
Rejoindre Etsaut par le car TER au départ d’Oloron-Sainte-marie (en train depuis Pau). Le chemin part sur la gauche à 1,5 km du village. Il suit l’itinéraire du GR10 et gagne l’alpage puis rentre au cœur du parc national des Pyrénées. Gagner le col d’Ayous (vue sur le pic du midi d’Ossau) puis descendre sur le lac d’Ayous. La descente continue par le lac de Bious Artigue puis rejoint la vallée d’Ossau. Car TER à Artouste (télécabine) pour un retour à Pau.
Hébergement possible en bivouac (cabanes) ou au refuge d’Ayous et ravitaillement en produits locaux sur le marché d’Etsaut ou dans les alpages (fromage de brebis).
Horaires sur www.sncf.com
Sommet des Agneaux et Dôme des Ecrins
4 jours d’alpinisme dans les Ecrins
En gare de Veynes nous prenons la direction de Briançon. A peine sortis du train, le car pour Monêtier les Bains nous attend déjà. Et c’est de Monêtier que nous partons à pied le long d’un charmant chemin qui rejoint le Casset, chemin délaissé par tous ceux qui vont en voiture jusqu’au Casset.
4 jours plus tard, après avoir fait l’ascension des Agneaux et du Dôme des Ecrins, nous nous retrouvons au Pré de Madame Carle. Là, sur l’immense parking bien rempli, un bus nous attend pour redescendre dans la vallée, jusqu’à l’Argentière la Bessée (attention, ce bus ne fonctionne pas toute l’année, se renseigner au préalable auprès des offices de tourisme de l’Argentière La Bessée : 08 10 00 11 12). De là, nous montons dans un train où nous récupérons tranquillement de nos belles journées sur les sommets.
2 jours de randonnée-traversée en Belledonne
Depuis Grenoble, plateforme des transports publics, rien de plus facile que de rejoindre l’un des massifs qui l’entourent.
Pour quelques euros, nous rejoignons Prapoutel en bus. De là, nous traversons la massif à pieds jusqu’à
rejoindre les Seiglières sur la route de Chamrousse, en passant par le lac de Crot, le col de la Mine de Fer, la nuit au Habert du Pré du Mollard, puis le col du Loup, le lac du Crozet, le refuge de la Pra et la cascade de
l’Oursière. Surprise, le chemin débouche juste sur une auberge au bord de la route et sur l’arrêt de bus...
Les Calanques, un massif grandiose
Pour accéder aux Calanques sans voiture, rien de plus pratique. Il suffit d’arriver en gare de Marseille et de faire une petite immersion urbaine pour prendre le métro jusqu’au rond point du Prado où l’on attrape un bus pour Luminy. Les horaires des bus sont disponibles sur le site internet de la RTM( www.rtm.fr ou 04 91 91 92 10) bien pratique pour le retour. Et de Luminy, porte des Calanques, on peut rejoindre facilement les secteurs de la Candelle, Morgiou ou Sugiton.
Au passage dans Marseille, on peut faire une pause au marché des Capucins ou dans l’une de ses nombreuses pâtisseries orientales. Un petit dépaysement gustatif sans avoir à changer de continent !
De l’alpinisme en bus depuis Grenoble ou Briançon, c’est possible ! Une fois arrivés à la Grave, vous pouvez monter par les Enfetchores et la brèche de la Meije au refuge du Promontoire pour passer la nuit. Le lendemain matin, vous pouvez réaliser la traversée des arêtes puis redescendre sur Villard d’Arêne pour prendre le bus du retour. Horaires des bus et infos sur www.vfd.fr

Si vous rêvez de grimper l’hiver au doux soleil des Alpes du Sud, direction le massif de la Sainte Victoire. Le train vous laisse à Aix-en-Provence d’où vous prenez la navette la Victorine qui circule tous les jours. Il existe de nombreux abris en bon état ou des endroits où le bivouac est possible pour ceux qui le souhaitent. Horaires de la navette et infos sur www.autocars-cap.fr/docs/rubriques/docs/victorine2008.pdf
Venez découvrir la vallée du Buech à pied. De nombreux itinéraires de rando s’offrent à vous au départ de la gare SNCF de Lus la Croix Haute : Toussière, Grand Ferrand, Jocou, tête de Garnesier, Rocher rond et même la possibilité de rejoindre le Dévoluy. Les gîtes sont nombreux et agréables alors n’hésitez plus. Horaires des trains sur www.sncf.fr

Pour skier aux sources de l’Isère pour un week end ou plus, vous pouvez prendre le train jusqu’à Bourg St Maurice puis accéder en bus à Val d’Isère, point de départ de nombreux itinéraires : Pointe de la Galise, Aiguille Pers, Grande Aiguille Rousse. Horaires sur www.sncf.com et www.autocars-martin.com
Pour emprunter les multiples sentiers de randonnée décrits sur la carte du Parc naturel régional de Chartreuse, les bus vous permettent d’accéder depuis Grenoble aux différents points de départ . Par exemple, des sommets comme le Grand Som, Chamechaude ou les lances de Malissard sont accessibles sur la ligne en direction de Saint-Pierre de Chartreuse grâce à 8 points d’arrêt possibles. Renseignements sur www.vfd.fr
Randos faciles avec le TER Grenoble-Gap
Sylvain Théobald www.apied.fr
Plateau des Eygaux en traversée (4 h)
Départ de la gare de Veynes, rejoindre le petit Buëch en se dirigeant vers le sud, puis longer la digue vers le sud ouest jusqu’au plan d’eau (possibilité de baignade et restauration en été). Prendre le sentier qui va vers le nord et traverser la D994 puis s’élever jusqu’au plateau morainique des Eygaux (150 m de déniv.).
Ensuite, nombreux sentiers balisés sur le plateau. Prendre direction Oso pour rejoindre la gare d’Aspres sur Buëch (se fait facilement dans la journée depuis Grenoble).
Crêtes de Saint-Apôtre en boucle - (rando journée, 750 m de dénivelé)
Départ et arrivée à la gare d’Aspres sur Buëch. Du village, suivre le sentier balisé en direction du col de Seille. Arrivé au col, prendre à gauche et remonter la crête au milieu des lavandes et du thym jusqu’au sommet (relais TV). Jolie panorama sur Dévoluy, Ventoux, Lure, Massif de la Blanche, Vercors. Descendre vers le col de Marjariès et, de là, plein sud vers Aspres (se fait facilement dans la journée depuis Grenoble).
Toussierette et les Templiers (boucle) - Départ et arrivée en gare de Lus-la-Croix- Haute (rando journée, 350 m de dénivelé)
De la gare de Lus, rejoindre la nationale, sans la longer, se diriger vers le hameau Les Villageois. Du hameau, prendre le sentier vers le Sud, à la lisière de la forêt, d’abord à flanc, puis, après un grand lacet à droite, le sentier se redresse pour franchir un vallon et déboucher sur l’alpage de Toussièrette (ruines). Continuer à flanc, traverser un ruisseau, et 500 m plus loin, prendre le sentier le plus à gauche (balisage VTT). Le sentier descend et passe à côté des ruines d’une chapelle érigée par les Templiers. Poursuivre la descente dans les gorges de Toussière (baignade rafraîchissante possible). Traverser le hameau de La Caire, rejoindre la nationale et prendre à droite avant de traverser la route et continuer sur le GR 94 jusqu’au village de Lus (topos à L’office de tourisme, commerces, bars). Puis longer la route jusqu’à la gare (se fait facilement dans la journée depuis Grenoble).
Pour les plus sportifs il est possible de faire une plus longue boucle en passant par le sommet de Toussière (panorama sur Vercors et Dévoluy, déniv. 900 m).
Découvrir le Vercors secteur Trièves :
Gares SNCF à Vif - Monestier de Clermont - Clelles/Mens - Lus la Croix Haute
Cette ligne de TER (Grenoble - Veynes) vous donne de nombreuses possibilités, ligne accessible de Paris, Marseille... :
Les horaires : http://www.voyages-sncf.com
et http://www.trainstouristiques-ter.com
Les offres près de la gare de Clelles : http://www.alpes-trieves.com
Exemples de départs hivernaux accessibles par TER, combinés avec une approche à vélo
• Gare TER de Brignoud : départ vers Prabert (Belledonne) ou le col du Coq (Chartreuse)
• Gare TER de Lus la Croix Haute : 6 km d’une route paisible vous conduiront à la Jarjatte (Dévoluy)
• Gare TER de Modane : départ vers l’Orgére, Aussois, Termignon (Vanoise), Ambin, Avérolle (Charbonnel-Mont Cenis)
• Gare TER d’Albertville : départ vers Tamié (Bauges)
• Gare TER de Bourg-St-Maurice : départ vers la haute Vallée de l’Isére ou la Vallée des Chappieux
• Gare TER de Moutiers , départ vers la Haute-Tarentaise
Pour en savoir plus : http://www.ter-sncf.com

D’autres exemples d’accès en montagne en TC dans :
- Montagnes Magazine :
Numéro spécial de juin 2007 "Guide des espaces protégés"
n° 327 de mars 2008
n°328 d’avril 2008
Hors Série Eté 2008 : « Les plus beaux treks et Grandes Randonnées »
- Les accès aux refuges par transports en commun
http://www.ffcam.fr/
- Pour découvrir la nature drômoise à vélo ou en bus, des idées dans le journal de la Frapna Drôme :
Le courrier des Epines Drômoises « la nature sans ma voiture » N°145 Juillet-Août.
Prix de vente 4 € ou sur abonnement
Contact Frapna Drôme - 38 Avenue de Verdun - 26000 Valence - Tél : 04 75 81 12 44 - E-Mail : frapna-drome@frapna.org

Horaires Trains, Bus
Vous voulez trouver rapidement vos horaires de train ?
Découvrez le site internet des chemins de fer Suisses (www.cff.ch) qui donne tous les horaires de trains en France (même avec plus de 3 correspondances !).
En cas de grève, mieux vaut consulter également le site www.ter-sncf.com
Existe-t-il un bus pour se rendre dans cette vallée ? Actuellement, le meilleur moyen de trouver l’info est de contacter les offices de tourisme du secteur concerné.

Vous pouvez aussi télécharger un tableau récapitulatifs qui recense de très nombreux exemples (sans descriptif) de sorties réalisables en transports en commun.
Nous vous invitons aussi à voir aussi ce qui a été mis en ligne sur Camptocamp.org à partir de cette page qui récapitule de nombreuses sorties.
 

Diffuser cet article :


Partager