Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Réhabilitation du site de La Sagne

13 oct. 2015

JPEG - 32.1 ko

JPEG - 205.7 ko
Crédits photos
© P. Bourges - PNR des Préalpes d’Azur

Le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur, Mountain wilderness France et la commune de Briançonnet ont uni leurs forces pour réhabiliter l’ancienne décharge sauvage du hameau de La Sagne (électroménager, ferrailles, bouteilles en verre, bidons…).

Une trentaine de bénévoles très motivés se sont mobilisés le dimanche 11 octobre dans la bonne humeur. L’objectif ? Redonner à la nature son aspect d’origine.

Une chaîne humaine a permis de remonter 50kg de verre, 2m3 de plastique et 18m3 de métal pour environ 2 tonnes de matières à recycler. Les déchets triés entre le verre, le tout-venant et le métal ont été acheminé vers une benne de stockage en vue de leur recyclage (en collaboration avec le SMED, Syndicat Mixte d’Élimination des Déchets). Les habitants du hameau, accompagnés par le Maire de Briançonnet, les bénévoles de Mountain Wilderness qui ont préparé le chantier ainsi que ceux de l’association la Renaissance Sagnoise ont réalisé un chantier exceptionnel en un temps record ! La convivialité n’aura pas été laissée de côté, notamment lors du pique-nique offert par le magasin Bio Satoriz de Vallauris dans le cadre d’un partenariat avec MW.

Jean-Claude Taba, au nom des habitants et de la commune adresse ses remerciements : « à toutes les personnes qui ont œuvré toute la journée de dimanche pour extraire ferrailles et encombrants de la « COUNBE » afin de rendre notre village encore plus beau et accueillant. Très belle journée conviviale passée dans la bonne humeur avec la joie d’avoir accompli quelque chose de BIEN ! »

Augustin Gamot, chargé de mission énergie & déchets au Parc naturel régional ajoute : « ce type d’opération démontre la force du collectif et illustre bien le rôle du Parc qui fédère les énergies pour rendre possible des actions emblématiques. Nous espérons que cette journée aura aussi valeur de sensibilisation sur la thématique des dépôts sauvages . »

Entendu aux détours des ruelles : « Quand on pense que tout ça est passé de mains en mains pour arriver dans la benne, c’est fabuleux de voir ça ! »

Bien que le Parc ne puisse se substituer aux services des communes ou de l’Etat pour traiter ces pollutions, n’hésitez pas à nous faire part de vos observations sur le terrain pour rendre au Parc sa vraie Nature.

- Voir des photos du Chantier

JPEG - 67.5 ko

Diffuser cet article :


Partager