Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Remontées mécaniques : du ménage à Chamrousse

4 oct. 2004

Le 30 septembre dernier, à Chambéry, la première Commission UTN du Comité de massif des Alpes (à laquelle Mountain Wilderness siège) avait à son ordre du jour un dossier concernant la station iséroise de Chamrousse.

image
Les téléskis qui vont disparaitre.
Ph. J-C. Valé

 

Il s’agissait de se prononcer sur une modification du schéma directeur de l’agglomération grenobloise pour y inscrire le remplacement des quatre téléskis obsolètes de Roche-Béranger par un télésiège débrayable 8 places (qui partira du pont de Bachat-Boulou et n’arrivera pas en crête), ainsi que le raccourcissement de moitié du télésiège du lac Achard. Un tapis roulant permettant l’accès au départ du TSD 8 places sera également installé.

Mountain Wilderness a voté pour ce dossier qui permet un vrai coup de balai à l’intérieur du domaine skiable, et de plus fait sauter la verrue visible depuis le site inscrit du lac Achard : on ne verra plus cette horrible gare d’arrivée de télésiège sur la crête surplombant le lac !

Attention cependant : nous avons validé cette opération particulière, cela ne constitue en aucun cas un blanc-seing pour d’autres aménagements ultérieurs inscrits dans le programme de développement à 10 ans de la station. Si nous avons eu des assurances de la part de l’administration sur la gestion des espaces boisés de Chamrousse (ils seront a terme gérés par l’ONF « qui tiens beaucoup à ses pins cembros »), et si la remise à niveau des remontées mécaniques du domaine skiable devrait être profitable y compris pour le paysage et les milieux (démontage du télésiège de l’Arselle en particulier, qui libérera vraiment la partie Sud-Est du domaine, un espace boisé classé qui est le point de départ de randonnées vers les lacs du site classé), reste le problème des canons à neige (dont le nombre devrait à terme tripler...) et de la volonté toujours affichée de la mairie et de Transmontagne de coloniser les Vans (même si ce n’est pas mentionné dans le schéma à 10 ans, ce thème est récurrent dans la presse locale...)

Mountain Wilderness, en partenariat en particulier avec la Frapna, restera très vigilant sur ces points.

Diffuser cet article :


Partager