Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

"Silence !" : nouvelles initiatives interassociatives"

15 mars 2006

image

Paris, le 14 mars 2006

Mécontents d’une circulaire parue l’automne dernier pour rappeler la réglementation des véhicules motorisés dans les milieux naturels, un collectif de motards et de conducteurs de 4x4 et quads organise une manifestation samedi 18 mars. Face à cette « fête du bruit et de la pollution », la Coordination pour une Adaptation des Loisirs Motorisés à l’Environnement (C.A.L.M.E) invite la majorité silencieuse, attachée au calme et à l’air pur, à manifester son désaccord en signant une pétition. Plus de 100 000 signatures ont déjà été réunies.

D’année en année, un nombre croissant d’organisations, locales et nationales, expriment leur préoccupation face aux nuisances engendrées par le déferlement dans nos espaces naturels d’engins de loisirs motorisés de toute nature, été comme hiver. Alertée, la Ministre de l’Écologie et du Développement durable a jugé utile de rappeler la loi (circulaire Olin du 6 septembre 2006). Ce rappel suffit à déclencher les protestations virulentes des plus « dépendants » des pratiquants et promoteurs de loisirs motorisés. A l’appel du CODEVER (Collectif de Défense des Loisirs « Verts »), ceux-ci ont décidé de se manifester à nouveau bruyamment le 18 mars d’un bout à l’autre du territoire. La CALME regrette qu’une minorité de citoyens, non contente de polluer et vrombir toute l’année, choisisse de contester la loi en vrombissant et polluant plus encore. S’il advenait que cette contestation mobilise les accros des loisirs mécaniques autant que leurs inspirateurs l’espèrent, la CALME déclarerait volontiers ce 18 mars jour de la « fête du bruit et du gaz d’échappement ».
Certaines fédérations motoristes ont choisi de ne pas cautionner cette contestation trop radicale. La CALME s’en félicite et se propose de rencontrer les responsables de ces fédérations dans les semaines à venir.

En bonne démocratie, il ne suffit pas à une minorité de donner de la voix et de « rouler des mécaniques » pour avoir raison contre tous. Ni les décibels, ni les slogans simplistes, ni l’argent ne sauraient primer sur le droit.

La CALME invite la majorité silencieuse, celle des citoyens attachés au calme, au silence et à l’air pur, qui s’efforcent dans l’exercice de leurs loisirs à ne pas en rajouter sur les pollutions ordinaires, à faire connaître son désaccord avec les menées du CODEVER.

A cette fin, la CALME les invite à prendre connaissance de la pétition nationale en ligne sur le site dédié : [http://petition.stmedd.free.fr->http://petition.stmedd.free.fr>http://petition.stmedd.free.fr
Qu’est-ce que la CALME ?
La CALME rassemble des organisations nationales (acteurs ruraux, organisations environnementales, gestionnaires de milieux naturels, fédérations de randonneurs,...) et des associations d’élus, qui ont décidé d’unir convictions, énergies et compétences au service d’une véritable maîtrise des pratiques de loisirs motorisés dans les espaces naturels.

Liste (évolutive) des organisations nationales de la CALME :
Conservatoire de l’Espace Littoral et des Rivages Lacustres
Fédération des Forestiers privés de France
Fédération Française de Camping-Caravaning
Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne
Fédération Française de Randonnée Pédestre
Fédération Française Union Touristique les Amis de la Nature
Fédération Nationale des Communes Forestières de France
Ferus
France Nature Environnement
Mountain Wilderness France
Région Verte : Elus et Amis de l’Ecologie
Réserves Naturelles de France
Rivages de France

image

Diffuser cet article :


Partager