Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Sir Edmund Hillary

9 janv. 2004
JPEG - 10.5 ko
Crédits photos
© National Geographic

Simple apiculteur néo-zélandais amateur de montagne, il est devenu immortel le 29 mai 1953, jour du couronnement de la reine Elizabeth II d’Angleterre. C’est ce jour là en effet qu’’il atteignit, accompagné du Sherpa Tenzing, le but de l’expédition dirigée par Lord John Hunt : le sommet de l’Everest (8848 m)... Ascension dont il dira : "Nous ne savions même pas s’il était humainement possible d’atteindre le sommet de l’Everest. Et même en utilisant de l’oxygène, nous nous demandions si nous n’allions pas tomber raides morts ou quelque chose de cette nature."

Cette réussite marque le début d’une histoire d’amour de Ed Hillary avec les régions himalayennes et leurs habitants, dont il s’est évertué, à travers de nombreuses fondations, à améliorer les conditions de vie (en particulier dans le domaine de l’éducation)

Edmund Hillary est le Président d’Honneur de l’association internationale Mountain Wilderness depuis sa création.

Principales réalisations

En plus de la première ascension du plus haut point du globe, Ed Hillary a effectué de nombreuses expéditions en Himalaya, que ce soit vers des sommets (il a à son actif 11 sommets de plus de 6000 m d’altitude), ou à des fins d’exploration, comme par exemple une remontée en canot du Gange de l’embouchure à la source (ce qui fut vécu par les Indiens comme un pèlerinage). Il a également participé à l’exploration du continent Antarctique.

Diffuser cet article :


Partager