Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Transvalquad 2009 : une manifestation de plus en plus anachronique

24 juin 2009

Les associations soussignées communiquent

Le Préfet de la Savoie autorise la partie « randonnées en quad en milieu naturel » de la manifestation mais l’encadre strictement conformément à la demande constante des associations qui contestent depuis des années cette opération de promotion des loisirs motorisés.
Demain, vendredi 26 juin, le 17e Salon mondial du quad ouvrira ses portes à Valloire : un village avec plus de 120 exposants et plusieurs centaines de quadistes qui, comme chaque année, effectueront des tours de l’itinéraire de « randonnée ».
Cette année, enfin, les demandes légitimes et légales de nos associations et des quelques propriétaires ayant osé se déclarer opposés au passage de l’itinéraire sur leurs parcelles privées ont été prises en compte.
Nous nous en félicitons et nous remercions le Préfet de la Savoie et toutes les Administrations consultées d’avoir confirmé que le tracé historique portait non seulement préjudice à l’environnement (zones de captage, station de tétras-lyre, arrêté de biotope ...), mais aussi aux droits des propriétaires fonciers.
De cinq jours, la manifestation a été réduite dès l’année dernière à quatre jours et cette année à trois. Pour cette édition, les quadeurs tourneront en boucle sur un itinéraire très contraint et qui, probablement à leurs yeux, ne présente pas un grand intérêt de circulation en tout terrain.
La question est donc posée : pourquoi faire venir des exposants et des quads de l’Europe entière à l’occasion d’un séjour raccourci, pour, finalement, organiser simplement un salon commercial sans disposer de la zone de jeu en milieu naturel ? Nous ne doutons pas un seul instant que l’année prochaine, l’arrêté préfectoral, s’il est pris, sera encore plus dissuasif.
Ce salon anachronique est l’occasion de nombreuses divagations hors des itinéraires autorisés ; nous avons notamment observé des rodéos motorisés dans le lit principal de la Valloirette et dans des zones humides à la recherche de bourbiers permettant de tester les capacités de franchissement des engins.
La preuve est faite, à Valloire comme ailleurs, que de tels rassemblements suscitent des vocations et induisent, en aval et en amont, tout au long de l’année, des pratiques sauvages parfaitement illégales mais trop souvent non réprimées. Les hauts lieux de Maurienne et Tarentaise sont ainsi investis par un nombre croissant de véhicules motorisés de loisir, suscitant des protestations exaspérées des habitants et des randonneurs.
Nos associations ont alerté les Services de l’Etat. Nous en appelons à une vigilance et une sévérité accrues.
Les adhérents et sympathisants de nos associations seront bien sûr présents à Valloire durant ces trois journées pour observer la mise en œuvre, que nous souhaitons respectueuse, de l’arrêté préfectoral.
Un élu mauriennais appelait de ses vœux une « transition en douceur » vers l’arrêt définitif de cette manifestation. Les temps changent. Les récentes et récurrentes décisions de justice, annulant les arrêtés préfectoraux autorisant une manifestation de même nature dans les Hautes-Alpes, le montrent également.
Espérons assister à la dernière Transvalquad.
Les Amis de La Terre en Savoie 31 bis rue Jacotot, 73100 Aix en Les Bains
CAF Savoie 176 faubourg Maché, 73000 Chambéry
CIPRA France MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble
FRAPNA Savoie 26 passage Sébastien Charléty, 73000 Chambéry
La Foncière Valmeinier Chez Mr Trocaz, 12 rue Claude de Buttet, 73490 La Ravoire
La Harde « Les épilobles », Albanne, 73870 Montricher-Albanne
Mountain Wilderness France (MW France) MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble
Paysages de France MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble
Valloire Nature Et Avenir (VNEA) Chalet Pierre Paul, Les Verneys, 73400 Valloire
Vivre en Maurienne (VEM) chez Annie Collombet, Villarbernon, 73140 Saint Michel de Maurienne
Vivre en Tarentaise (VET) Le Villaret, 73550 Méribel-les-Allues


Diffuser cet article :


Partager