Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Travaux ferroviaires en vallée d’Aspe

7 oct. 2014

JPEG - 118.5 koLa vallée d’Aspe était devenue le symbole du combat perdu contre le transit international routier : l’ouverture du tunnel routier du Somport avait entériné le statut de couloir à camions pour cette vallée pourtant magnifique, au cœur du Parc national des Pyrénées.

Les camions ont été temporairement exclus de la vallée au printemps dernier, suite à des éboulements ayant nécessité quelques travaux sans pour autant soulager l’environnement, les poids lourds s’étant déviés dans la vallée d’Ossau voisine. La situation, sur cette route de montagne pas vraiment prévue pour les 38 tonnes, avait conduit à une interdiction de la circulation dans le sens Espagne-France. Mais la circulation des camions a repris de plus belle en vallée d’Aspe en août dernier à la réouverture du tunnel. Une situation qui dure depuis plus de 25 ans ... d’autant plus scandaleuse que la mise au gabarit de la RN134 d’accès au tunnel a entraîné la déconstruction d’une partie importante de la voie ferrée Pau-Canfranc, y compris de certains viaducs.

Cette voie ferrée, le Conseil régional d’Aquitaine veut la faire revivre. Dans un premier temps en reconstruisant la ligne Oloron- Bedous, pour l’usage des passagers. Et dans un avenir un peu plus lointain, en recréant la jonction avec l’Espagne. Toujours est-il que le premier coup de pioche a été donné par Alain Rousset, le président du Conseil régional, le 26 septembre dernier. Et que toutes les actions œuvrant pour moins de circulation sur les routes de montagne doivent être saluées !

A suivre.

Diffuser cet article :


Partager