Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Un WE fort en transitions !

5 avr. 2017
JPEG - 257 ko
Crédits photos
Montagne de transitionS - Présent !
© Pierre Cadot - YUCCA FILMS

Les 1 et 2 avril dernier, adhérents et sympathisants de Mountain Wilderness ont répondu Présents ! et se sont rassemblés au pied du mont Blanc à l’occasion de l’assemblée générale de l’association. Chamonix s’était coiffée d’un toit de grisaille mais l’énergie et l’intelligence collectives ont rayonné pendant ce week-end un peu spécial.

DYNAMIQUE INTER-ASSOCIATIVE DANS LA VALLÉE DE CHAMONIX

Grâce aux efforts combinés de Pauline Muller, nouvellement élue au CA de Mountain Wilderness et de Corentin Leray, responsable environnement du magasin Patagonia de Chamonix, une multitude d’associations de la vallée et d’ailleurs se sont réunies le samedi 1er avril pour ensemble partager autour d’une « montagne de transitions ». Dans la belle salle du Majestic étaient rassemblés : Barbara Ehringhaus, présidente de ProMONT-BLANC (website - facebook) ; Anne Delestrade, directrice du Crea Mont-Blanc (website - facebook) ; Timothée Mottin, président de Boutch à Boutch (website - facebook) ; Yannick Vallençant, du syndicat interprofessionnel de la montagne (website - facebook) ; Laurent Jacquier-Laforge, président de La Torzeraine (facebook) ; Serge Deruelle des associations de la réserve des Aiguilles Rouges (website - facebook) ; Marita Van Oldenborch de Protect our winters (website - facebook) ; Roland Berthet de l’ARSMB (website - facebook) ; Fredi Meignan, président de Mountain Wilderness ; ainsi que des associations du Val d’Aoste. Éric Fournier, maire de Chamonix, fort de son investissement aux côtés des associations locales, a également participé aux échanges. N’oublions pas les sympathisants de nos associations et les curieux passionnés de nature, venus nombreux apporter leurs points de vue et idées au débat.

Le rassemblement, qui comptait plus de 80 participant-e-s, a débuté par le visionnage du film « Jumbo Wild » de Patagonia. Depuis 24 ans, des peuples autochtones, des écologistes, des skieurs et snowboardeurs de randonnée s’opposent à un projet de construction de station de ski dans les monts Purcell, en Colombie-Britannique. L’histoire de cette vallée du grand ouest canadien pose les questions suivantes : voulons-nous rayer de la carte les derniers espaces sauvages ? Au nom de quoi ? Des questions que les alpins devraient se poser avant qu’il ne soit trop tard.

S’en est suivit un temps d’échange animé par Fred Marat, vice-président de MW. Des envies communes ont été mises en lumière : la volonté d’une intelligence collective, d’une gouvernance partagée, et la nécessité d’asseoir à la même table aussi bien les acteurs économiques que les pouvoirs publics et les mouvements citoyens. Arriverons-nous à faire quelque chose de ces aspirations convergentes ? Il ne tient qu’à nous de construire pas à pas, rencontre après rencontre, cette montagne qui fait encore rêver.

Avant les festivités au magasin Patagonia, nous avons conclu la table-ronde par le visionnage d’« Inside », le court métrage inspirant de Marc Daviet et Christophe Dumarest. Leur façon d’appréhender la montagne avec lenteur, profondément, nous a donné des ailes pour finir la nuit en discussions enflammées et bière locale (micro brasserie MBC) fournie par la sympathique équipe Patagonia.

BÂTIR ENSEMBLE CETTE MONTAGNE DEBOUT

L’Assemblée générale de Mountain Wilderness s’est tenue dans les locaux de Blue Ice dimanche matin. L’occasion de faire le point sur une année particulièrement riche et mouvementée. Certes, le bilan des aménagements en montagne, du désinvestissement croissant des politiques publiques et des impacts des changements climatiques est peu reluisant, sinon inquiétant. Toutefois, de part et d’autre des massifs, des mobilisations prennent de l’ampleur. Petites associations, citoyens engagés, particuliers passionnés… elles sont nombreuses ces forces isolées qui aimeraient se faire entendre. Serons-nous ce catalyseur désiré ? C’est en tous cas le souhait de Frédi Meignan, ré-élu à la présidence de notre association, qui souhaite renforcer le rôle de facilitateur de MW et sa capacité à proposer de véritables solutions, notamment en ce qui concerne la nécessaire transition touristique en montagne.
- Lire les orientations : PDF - 74.4 ko Vers une transition du tourisme en montagne

L’élection des nouveaux bureau et conseil d’administration s’est déroulé dans la bonne humeur. Nous remercions très chaleureusement Guillaume Blanc, Christine Oriol et Samuel Audéoud pour leur dynamisme et leur investissement lors de l’année 2016 et accueillons quatre nouveaux arrivants : Pauline Muller, Jean-Paul Rochaix, Antoine Pin et Thomas Guiblain. Bravo à eux pour leur engagement !

Merci à tous d’agir avec nous, que ce soit par votre adhésion, votre don, votre investissement bénévole, et l’énergie que vous insufflez aux luttes de notre association. C’est grâce à chacun-e d’entre vous que nous avançons chaque année. Plus que jamais, nous sommes ensemble pour porter haut cette montagne que l’on aime.

Diffuser cet article :


Partager