Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Une charte « escalade » pour préserver la montagne Sainte Victoire

22 mai 2007

Le 29 juin 2007, une charte permettant une bonne gestion de l’escalade sur la montagne Sainte Victoire sera signée.
{{}}
image
Après les Ecrins, le Mercantour, la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse, une charte va donc être adoptée pour réguler l’équipement des voies d’escalade dans le massif de la Saint Victoire. L’inauguration de cette charte aura lieu le 29 juin à la Maison de Sainte Victoire de Saint Antonin.

images/documents/gssv-charteescalad...

Portée par le Syndicat Mixte de gestion des massifs Concors – Sainte Victoire, rédigée en concertation avec les clubs de pratiquants, les équipeurs, les naturalistes, les gestionnaires du site et Mountain Wilderness, elle vise à gérer de manière concertée l’équipement ou le ré-équipement de voies d’escalade.
Ce texte a pour but d’assurer la cohabitation des différentes pratiques de montagne sur le massif (escalade école, sportive, terrain d’aventure, randonnée, naturalisme), en respectant le caractère d’espace naturel de ce site remarquable qui a fait l’objet d’un classement.

Elle se décline en 4 grands objectifs :
- Préserver le caractère sauvage et l’image de la montagne Sainte-Victoire,
- Assurer la conservation du milieu naturel et la sauvegarde des espèces rares de faune et de flore,
- Maîtriser la fréquentation, tout en permettant au plus grand nombre d’exercer les différentes formes de pratique sport

ive en montagne,
- Favoriser la prise de conscience des dangers de la montagne, notamment en ce qui concerne les chutes de pierre.

La philosophie du texte adopté est d’autoriser un équipement dit « sportif » (c’est-à-dire avec des ancrages scellés) dans les sites précisément localisés (dénomination et cartographie) situés sur le bas des falaises et de conserver le caractère « terrain d’aventure » sur les parois situées plus haut (et donc aussi moins accessibles).
Tout aménagement ou ré-aménagement est donc dorénavant soumis à autorisation du syndicat sur avis du Comité Escalade (composé de gestionnaires, de fédérations sportives, d’associations naturalistes et d’experts). La charte définit seulement des règles de bonne pratique. Ce n’est pas une convention d’équipement telle que celles établies par la FFME dans les sites sportifs. La charte ne prévoit pas d’assurer un suivi de leurs équipements et un remplacement en cas de vétusté. Sur le reste de la montagne, les ancrages fixes seront proscrits.

Nous sommes heureux que ce projet ait pu aboutir. Un Grand Merci aux adhérents de MW qui se sont mobilisés pour contribuer aux travaux : Jean Paul, Gérard, Bernard, Marc, Hervé, ...
Nous continuons à travailler pour que ce type de gestion s’étende aux autres massifs.

Plus d’information auprès de : Le Grand Site Sainte-Victoire, syndicat mixte départemental des massifs Concors - Sainte-Victoire (http://www.grandsitesaintevictoire.com)

Diffuser cet article :


Partager