Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Une marée blanche bloque le tunnel du Mont-Blanc

1er août 2005

image

Le 28 juillet, ce sont plus de 1000 manifestants (chiffre vérifié et confirmé en dépit de la sous-estimation flagrante de certains médias) qui se sont rassemblés à la gare de Servoz à l’appel de l’ARSMB et des associations de la vallée de l’Arve. Ils sont venu pour dénoncer la politique du tout routier que la France persiste à appliquer en dépit des problèmes environnementaux et de sécurité que pose le passage de milliers de camions par jour sur les itinéraires de montagnes. Les manifestants ont bloqué la route d’accès au tunnel dans un sens, puis dans l’autre.

Des associations de toutes les Alpes étaient représentées —Jean-Pierre Courtin et Antoine van Limburg, respectivement président et trésorier de MW France, ainsi que plusieurs membres du Conseil d’administration, participaient à la manifestation— et les élus étaient également présents en nombre —outre les maires de la vallée d’Arve, on comptait des élus de Maurienne, ainsi que Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional de Rhône-Alpes, accompagné de Bernard Soulage, vice-président aux transports, de Didier Jouve, en charge de l’aménagement et du développement durable à la Région, et de Gérard Leras, président de la Commission Transport.

image

Des délégations d’Alsace et des Vosges, et des syndicats du secteur des transports avaient également répondu à l’appel, ainsi que de nombreux vacanciers.

Il faut dire que la situation et grave ; tout le monde est à même de s’en rendre compte. Ainsi, la veille de la manifestation, ce sont plus de 4400 poids-lourds qui ont emprunté le tunnel du Mont-Blanc. Les poids-lourds sont confrontés quotidiennement à plusieurs heures d’attente avant de pouvoir accéder au tunnel étant donnée la densité du trafic. Selon l’Air de l’Ain et des Pays de Savoie, l’augmentation du trafic poids-lourds a engendré une hausse de 50% de la pollution à la station des Bossons (Chamonix).

A l’occasion de la manifestation, un « Manifeste pour une politique des transports respectueuse de l’homme et de l’environnement » a été lancé. Mountain Wilderness fait partie des premiers signataires.
Vous pouvez le téléchargez au format pdf en cliquant ici.

image
image
image
image

Photo A. van Limburg

image

Sur le même sujet, lire aussi :

-* Larche, Mont Cenis, Montgenèvre, Tende : où finit la desserte, où commence le transit ?
-* Oisans et Briançonnais : nouvelle ligne de T.I.R. !?!?!
-* Transit routier en Maurienne : communiqué de "Réagir !" et "Vivre en Maurienne"
-* Transit routier des Alpes et d’ailleurs : nouvelle mobilisation le 15 juin !
-* Transit routier en montagne : ce monde n’est plus possible !
-* Marée noire au Mont-Blanc
-* Incendie dans le tunnel du Fréjus !

Diffuser cet article :


Partager