Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Une motion pour le toit de l’Europe

5 juin 2008

Le 19 avril 2008, réunis à Biella, en Italie, à l’occasion de l’Assemblée générale de MW international, les
délégués des sections nationales de Mountain Wilderness ont adopté la motion
suivante.

{}Motion de MW International
pour la protection transfrontalière du Mont-Blanc

- Considérant l’engagement de fort et ininterrompu de Mountain Wilderness International pour la protection transfrontalière du Mont-Blanc depuis sa fondation il y a 20 ans,
- considérant la nécessité urgente de s’adapter au changement climatique sur le plus haut sommet des Alpes, ses glaciers et les bassins versants qui l’entourent,
- considérant les 3 résolutions internationales pour la protection transfrontalière du Mont-Blanc par différents congrès mondiaux de conservation de l’UICN/WWF depuis 1992,
Mountain Wilderness International réuni en assemblée générale à Biella à l’occasion de son 20e anniversaire)
- accueille avec satisfaction la désignation par l’Italie du Mont-Blanc sur la liste des sites candidats à l’inscription au patrimoine mondial, comme la France l’avait fait auparavant, tandis que la Suisse ne l’a toujours pas fait),
- félicite l’"Espace Mont-Blanc" pour sa charte sur les épreuves sportives comme « l’Ultratrail du Mont-Blanc »,
- invite :
• l’espace Mont-Blanc et la Conférence Transfrontalière du Mont-Blanc,
• les municipalité concernées et les régions autour du Mont-Blanc (Val d’Aosta, Région Rhône-Alpes, Canton du Valais),
• les trois gouvernements de France, Italie et Suisse,
à établir le plan de gestion tri-national qui doit garantir au massif du Mont-Blanc un niveau de protection lui permettant d’être qualifié pour l’inscription à la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Fait à Biella,
Italie, le 19 avril 2008

Diffuser cet article :


Partager