Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

UTN de Mijanès (Ariège) - Les associations font appel au ministre de l’Agriculture

24 janv. 2008

Malgré de nombreux avis négatifs
exprimé lors de la mise à disposition du public (lire ici le nôtre ), le Préfet
de Région Midi-Pyrénées a autorisé en mars 2007 la création d’une Unité Touristique
Nouvelle (UTN), permettant l’extension de la station de ski de
Mijanès-Donezan, dans les Pyrénées ariègeoises. Les associations locales de protection de l’environnement, Comité
Écologique Ariégeois et Nature Midi-Pyrénées, ont attaqué conjointement au tribunal
administratif de Toulouse le Plan Local d’Urbanisme de la commune de Mijanès
et l’autorisation de création d’UTN du Préfet de Région.

Les aménageurs de la station ne
veulent pas prendre le risque d’attendre les décisions du tribunal administratif ;
ils ont ainsi décidé de raser le plus vite possible la forêt qui est concernée
par les aménagements, refuge hivernal du Grand Coq de Bruyère, et ce, avant
que la justice examine les recours des associations sur le fond.

Pour ce faire, ils ont besoin de
la signature du Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier. Ils
font donc pression auprès de lui de manière scandaleuse, d’autant plus qu’au
delà de l’impact environnemental, le projet n’est absolument pas crédible au
niveau économique, au point que le trésorier payeur général de l’Ariège a du émettre
un avis très sévère lors de l’instruction du dossier UTN.

De nombreuses associations (WWF,
Aspas, Mountain Wilderness, France Nature Environnement,…) ont demandé au Ministre
Michel Barnier de maintenir sa position de l’été dernier en confirmant soin
refus d’autoriser ce défrichement.

Lire ici le courrier de Mountain
Wilderness.

Diffuser cet article :


Partager